Vidéos A la une
Elle est la première femme à ravir la mairie de Rome. Avec 67% des voix, Virginia Raggi, avocate de 37 ans l'emporte loin, très loin devant son adversaire du Parti démocrate (PD), Roberto Giachetti, qui en récolte à peine 33%. Score humiliant pour le PD et victoire très symbolique pour ce grand pourfendeur de la classe politique traditionnelle qu'est le Mouvement 5 étoiles (M5S), fondé en 2009 et devenu le deuxième parti du pays avec 25% des voix dès les législatives de 2013, et dont Virginia Raggi est issue. 'Nous allons oeuvrer à restaurer la légalité et la transparence dans les institutions après 20 ans d'incurie et de Roma Capitale', a-t-elle lancé, en référence au vaste réseau de corruption mis au jour en 2014 dans la Ville éternelle. Autre visage féminin, et jeune, du M5S : Chiara Appendino. Agée de 31 ans, elle vient de mettre fin à plus de 20 ans de règne du centre-gauche à Turin en battant Piero Fassino, ancien chef des démocrates et ancien ministre de la Justice. Le Parti démocrate peut toutefois se targuer d'avoir remporté Milan, la capitale économique du pays. 'Il est temps d'agir et d'appliquer nos promesses', a déclaré Giuseppe Sala, l'ancien commissaire de l'Exposition universelle, qui remporte la ville du Nord avec 51,7% des suffrages. A Naples, la victoire écrasante du maire sortant Luigi de Magistris (66.8%), homme de gauche atypique et ennemi juré de Matteo Renzi, n'arrange rien au bilan de ce scrutin pour le chef du gouvernement, et pour son camp. Le Parti démocrate (PD) a reconnu une défaite 'amère, brûlante' à ces élections municipales partielles, organisées dans un peu plus d'une centaine de villes, et qui concernaient près de 9 millions d'électeurs. Avec AFP
Vidéos A la une
Elles ont beau se jouer au niveau local, les élections de ce dimanche en Italie sont déterminantes pour le gouvernement de centre-gauche, en perte de popularité. Près de neuf millions d'électeurs sont appelés à voter pour le second tour des municipales. Et s'il est un résultat que les Italiens et la presse étrangère sont impatients de connaître, c'est celui de Rome. La jeune et télégénique Virginia Raggi, candidate du très anti-système Mouvement 5 Etoiles, pourrait devenir la première femme à diriger la ville. Le candidat du Parti démocrate au pouvoir a obtenu 10 points de moins qu'elle au premier tour, dans une capitale lasse des affaires de corruption et d'une gestion chaotique. A Turin, le maire sortant, un élu du Parti démocrate, est lui aussi menacé par une candidate du Mouvement 5 Etoiles, alors qu'à Naples, le parti du Premier ministre Matteo Renzi n'a pas même passé la barre du second tour. A Milan, la capitale économique du pays, l'ancien patron de l'expo Milan 2015 Giuseppe Sala affronte le candidat berlusconien. Un pari risqué pour ce centriste censé incarner le nouveau visage du Parti démocrate. Avec AFP
Vidéos A la une
Les Italiens sont appelés aux urnes ce dimanche pour des élections municipales partielles, qui font figure de test pour le gouvernement de Matteo Renzi. Tous les yeux sont rivés notamment sur Rome, administrée depuis plusieurs mois par un Commissaire extraordinaire après la démission d'Ignazio Marino, issu de la formation politique du Premier ministre, tombé pour une affaire de fausse note de frais. Dans ce contexte, le Parti démocrate (PD) semble avoir peu de chances de remporter la capitale. Une femme est en tête des sondages : l'avocate Virginia Raggi, représentante du Mouvement 5 étoiles, le parti populiste de Beppe Grillo. Elle pourrait devenir la première femme à diriger Rome. Roma nun fa la stupida stasera #coRAGGIo pic.twitter.com/7cqljgw1tX- Virginia Raggi (@virginiaraggi) 5 juin 2016 Des élections ont lieu également à Milan, Turin ou Naples A Milan, le candidat du Parti Démocrate, Giuseppe Sala est donné légèrement favori après avoir conduit avec succès l'exposition universelle. Elezioni comunali a Milano, Giuseppe Sala vota in via Goito https://t.co/6YxUo6xHbd- Giorno Milano (@Giorno_Milano) 5 juin 2016 Le Parti Démocrate pourrait l'emporter aussi à Turin où Piero Fassino est candidat à sa propose succession. Rendiamo #Torino più sicura. Per garantire con forza la tranquillità e serenità di ognuno. #perAmorediTorino pic.twitter.com/bGZGn3Cjvc- Piero Fassino (@pierofassino) 3 juin 2016 Enfin à Naples, le maire sortant Luigi de Magistris, un indépendant, hostile à la politique du gouvernement, devrait également être reconduit. En tout, treize millions d'électeurs sont appelés aux urnes. Le second tour aura lieu dans quinze jours.
Vidéos A la une
En Italie, les élections municipales partielles qui s'ouvrent ce dimanche sont un test pour le Premier ministre Matteo Renzi. Plus de 1300 municipalités élisent leurs maires, mais les Italiens ont les yeux rivés sur Rome où le maire sortant démissionnaire était justement du Parti démocrate de Matteo Renzi. La capitale est gérée octobre par un préfet et les Romains sont mécontents de l'état de la ville éternelle. 'Comment donc la capitale de notre pays peut avoir cet aspect-là ? C'est honteux pour Rome !' se plaint un électeur. 'Les transports publics sont dans un état pitoyable, les ordures jonchent les trottoirs et regardez moi ces trous sur la chaussée !' demande une dame. À Rome, la favorite des sondage est la candidate du mouvement populaire et anti-élite Cinq étoiles : elle s'appelle Virginia Raggi et c'est une avocate de 37 ans. Sur sa droite, Alfio Marchini de la Ligue du Nord et surtout Giorgia Meloni du parti Fratelli di Italia : c'est elle qui pourrait créer la surprise et se qualifier pour le deuxième tour au dépens de Roberto Giachetti, le candidat du Parti Démocrate dont Matteo Renzi est le secrétaire général.
Vidéos A la une
A londres, les dépouillements en fin d'après-midi donnent le candidat travailliste Sadiq Khan en tête pour succéder au conservateur Boris Johnson. Sadiq Khan remporterait la mairie de Londres avec 44 % des voix, contre 35 % pour son principal adversaire, selon les médias britanniques. À 45 ans, Sadiq Khan deviendrait le premier maire musulman d'une grande capitale occidentale lui qui était aussi député d'un quartier populaire du sud de Londres, où il a grandi en cité HLM. Il a fait campagne sur des prix accessibles pour les transports en commun, et sur des logements plus accessibles. Mais on ne connaît pas encore le surnom que lui trouvera la population. Selon ces résultats il aurait battu le conservateur et fils de milliardaire, Zac Goldsmith, qui l'a accusé d'avoir fréquenté des extrémistes islamistes. Il était soutenu pas l'ancien maire Boris Johnson en défendant le Brexit.
Vidéos Argent/Bourse
Actuellement, le manque de logement est le principal problème à Londres. Alors que la ville compte plus de 100 000 habitants par an, elle ne construit que 25 000 logements chaque année. Pour y remédier, Sadiq Khan veut faire de l'habitation son principal chantier s'il sera élu maire de Londres. Il vise la construction de 80 000 nouveaux logements chaque année. Il se dit aussi favorable à un contrôle des acheteurs immobiliers tout en favorisant les londoniens. - Intégrale Placements, du vendredi 6 mai 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Plusieurs élections locales ont lieu aujourd'hui au Royaume-Uni. La plus médiatique a lieu à Londres, où quelque cinq millions d'électeurs sont appelés à voter pour désigner leur représentant au City Hall. Qui sera le prochain maire de la ville la plus peuplée d'Europe ? Un homme part favori : le travailliste Sadiq Khan, 45 ans, d'origine pakistanaise. Issu d'un milieu modeste - son père était chauffeur de bus, sa mère couturière - cet ancien ministre pourrait devenir le premier musulman à diriger une grande capitale occidentale, ce qui inquiète ses détracteurs, qui l'accusent de proximité avec les extrémistes. Un argument de campagne utilisé par son rival conservateur, Zac Goldsmith, 41 ans, soutenu par David Cameron et Boris Johnson, le maire sortant de Londres, avec lequel il défend le Brexit. Mais Zac Goldsmith souffre de sa réputation de fils de milliardaire, de son manque d'expérience politique et aussi de la comparaison avec l'excentrique Boris Johnson, qui tire sa révérence, après huit années passées à la mairie. Il a renoncé à briguer un troisième mandat. Par ailleurs, les Écossais votent pour renouveler leur Parlement. Un scrutin qui devrait conforter les indépendantistes au pouvoir, alors que ls travaillistes pourraient se faire doubler par les conservateurs. Des élections parlementaires ont lieu aussi au pays de Galles et en Irlande du Nord.
Vidéos A la une
Au moins 8 femmes élues en Arabie saoudite selon les résultats partiels des municipales, les premières élections ouvertes aux femmes dans ce pays qui la considèrent comme une mineure et lui dénient tant de droits. Electrices comme candidates étaient donc autorisées à participer au renouvellement de 284 conseils municipaux. Un enjeu surtout symbolique puisque les pouvoirs de ces assemblées sont limités. Le président de la commission électorale Gadiia al-Kahtani a toutefois exprimé sa satisfaction s'agissant de la participation : 'Nous totalisons un bon nombre d'électeurs, avec environ 600.000 participants, et parmi eux, environ 130 000 sont des femmes, ce qui représente 24 % des électeurs inscrits.' L'Arabie saoudite était jusque-là le dernier pays au monde à refuser aux femmes de participer à des élections. A l'occasion de ce scrutin 900 femmes se sont présentées. Les candidats masculins, eux, étaient 6000. Dans un pays régi par une application très stricte de la charia, les Saoudiennes ne peuvent voyager, se marier ou travailler sans le consentement d'un homme. Avec AFP
Vidéos A la une
Un large sourire pour immortaliser la scène devant l'urne... Le moment est historique pour ces Saoudiennes. Elles participent pour la première fois à un scrutin - des élections municipales - à la fois comme électrices ou candidates. 900 femmes ont été autorisées à se présenter, face à 6000 candidats masculins. Quant aux votantes, elles sont près de 120 000 à s'être inscrites, représentant ainsi moins de 10% des électeurs. Vêtues pour la plupart d'une longue robe les recouvrant de noir de la tête aux pieds, elles expriment leur émotion : 'Mon sentiment? Je suis tellement fière de cette progression en Arabie Saoudite, et j'espère vraiment que chaque femme sera élue aujourd'hui, parce que c'est vraiment une grande opportunité pour les femmes, et je pense qu'elles peuvent vraiment faire la différence ici,' s'enthousiasme Nadj Mohamad, jolie jeune femme au regard masqué par d'épaisses lunettes de soleil. 'Je suis venue exercer mon droit naturel de choisir un représentant pour parler en mon nom dans mon quartier ou dans ma municipalité, clame quant à elle Thuraya al-Ghamdi. J'ai regardé la liste des candidates et sans les connaître personnellement, je voté pour la candidate qui me paraît capable de parler en notre nom et de prendre en compte nos demandes' Dans un pays régi par une application très stricte de la charia, les Saoudiennes ne peuvent voyager, se marier ou travailler sans le consentement d'un homme. Elles ne peuvent pas non plus se mélanger à des hommes qui ne sont pas de leur famille dans des lieux publics tels que des restaurants. Avec AFP
Vidéos A la une
Des élections locales sont organisées en Ukraine ce dimanche, mais le scrutin est déjà perturbé : A Marioupol, ville pourtant sous le contrôle de l'Etat ukrainien, les opérations de vote ont été annulées. Dans toute la partie du pays contrôlée par Kiev, la population doit élire des maires et des conseillers municipaux. 'Le président nous a promis plus de pouvoir et de droits pour les autorités locales, déclare cette habitante de Kiev. Peut-être que ce sera vrai. J'ai vécu longtemps et voté de nombreuses fois, mais aujourd'hui j'ai l'impression que plus rien ne dépend des gens. Malheureusement c'est l'argent qui décide de tout dans ce pays'. Vitali Klitchko, maire de Kiev, s'attend à une réélection chez lui. Les régions de Donetsk et Louhansk, zones sous contrôle pro-russe, qui ne reconnaissent pas l'autorité du gouvernement ukrainien, organiseront leurs propres élections l'année prochaine. Mais pour une sombre histoire de bulletins de vote non conformes, le scrutin a été annulé à Marioupol, le Bloc Porochenko et le Bloc d'opposition pro-russe s'accusant mutuellement d'avoir saboté les élections. Marioupol a été reprise à la rébellion pro-russe il y a près d'un an et demi. Mais les luttes d'influences et les divisions au sein de la population y sont encore bien présentes.
Vidéos A la une
En Ukraine, un homme habillé en Dark Vador s'est fait remarquer ce vendredi en paradant dans les rues d'Odessa jusqu'à une place. C'est là qu'il a inauguré une statue à l'effigie de Dark Vador, le personnage de la saga 'La Guerre des étoiles'. Sur le piédestal, il y avait jusque-là une sculpture représentant Lénine que les autorités ont fait enlever. Cela s'inscrit dans le cadre d'une campagne de 'désoviétisation'. Lenin Statue Turned Into Darth Vader In Odessa, Ukraine (4 pics): https://t.co/VuHFQf6Hj8 #StarWars #communism pic.twitter.com/EVBb5spVpA- Bored Panda (@boredpanda) 23 Octobre 2015
Vidéos A la une
Christian Dupessey a été réélu maire d'Annemasse avec plus de 50,4% des voix.
Vidéos A la une
Interview d'Alain Juppé, candidat à la primaire des Républicains qui était à Annemasse pour soutenir Louis Mermet, candidat aux élections municipales de la commune.
Vidéos A la une
Zoom sur le deuxième tour des élections municipales suisses.
Vidéos A la une
Fidel Castro a voté pour les élections municipales cubaines. L'ancien dirigeant, âgé de 88 ans, s'est acquitté de sa tâche dimanche depuis son domicile de La Havane. Il a ensuite fait parvenir son bulletin par messager aux autorités électorales, qui l'ont déposé dans une urne devant les caméras de la télévision d'État. Quelque 8 millions de Cubains âgés de plus de 16 ans étaient appelés à élire leurs conseillers municipaux lors d'assemblées de quartier. Parmi les 27 379 candidats briguant ces postes, se trouvaient deux opposants au pouvoir. Ces derniers ont échoué à récolter la majorité des voix et ont d'ores et déjà reconnu leur défaite. En cas de succès, ces dissidents auraient été les premiers opposants politiques au régime castriste à obtenir un mandat électif depuis la révolution de 1959.
Vidéos A la une
Ancien boxeur, ancien leader de la contestation place de l'Indépendance, dirigeant du parti Udar, et député, Vitali Klitchko a officiellement pris ses fonctions de maire de Kiev ce jeudi. En tant que tel, Klitchko a la délicate mission de ramener la situation à la normale dans la capitale ukrainienne. Il a promis la transparence et de lutter contre la corruption : 'Les changements dans notre pays ont commencé ici à Kiev, la capitale de l'Ukraine... Malheureusement, nous avons reçu un héritage difficile. Kiev a été volé depuis de nombreuses années.' Selon les estimations de la nouvelle équipe municipale, rien que l'an dernier, 250 millions d'euros ont été détournés du budget de la ville. Qu'attendent les habitants de Kiev du leur nouveau maire ? Euronews est allé à la rencontre de ceux qui ont assisté à cette prise de fonction, retransmise devant la mairie sur écran géant. 'Nous espérons que la vie des citoyens de Kiev revienne à la normale. Nous voulons que tout ce qui se passe soit légal. Vitali Klitchko a promis la tolérance zéro pour la corruption et tous les Ukrainiens soutiennent cela!' 'Que devra-t-il faire ? Kiev est une ville qui sert d'exemple. Et Klitchko ne devra pas laisser le séparatisme arriver jusqu'à nous. Il devrait mettre de l'ordre à Maïdan, mais pas disperser les activistes. Quoiqu'il en soit, les principaux problèmes ne sont pas à Kiev, mais à Lougansk et Donetsk.' Vitali Klitchko souhaiterait enlever les barricades, vider Maïdan de ces derniers activistes. Mais eux entendent bien rester jusqu'à l'organisation d'élections législatives.
Vidéos A la une
En Grèce, la gauche radicale bouscule le paysage politique. Le parti Syriza d'Alexis Tsipras a réalisé une percée dimanche, lors du premier tour des élections locales. La candidate Rena Dourou pour l'Attique - région d'Athènes qui représente le tiers de l'électorat grec - est même arrivée en tête du premier tour, pour la plus grande satisfaction des partisans de Syriza. 'Syriza, c'est notre espoir, notre seul espoir de reprendre ce qui nous a été enlevé', dit l'une d'entre eux. 'Syriza c'est nouveau, c'est à nous, c'est un mouvement où nous sommes tous acteurs et pas de simples figurants', réagit un autre. Alliés dans une coalition de gouvernement, le centre-droit et les socialistes risquent gros. Si la percée se confirme, voire s'accentue au second tour, des élections législatives anticipées ne sont pas à exclure à moyen terme. 'Depuis que le centre-droit et les socialistes ont formé leur gouvernement de coalition, Syriza est le principal parti critique de leurs politiques. Mais il ne se contente pas d'être une simple voix critique, il essaie aussi de présenter un programme convaincant pour montrer aux électeurs qu'il peut aussi gouverner le pays', estime Dimitris Tsiodras, analyste politique. Autre élément crucial. Le second tour des municipales aura lieu en même temps que les élections européennes, pour lesquelles les enquêtes d'opinion placent Syriza en tête. 'Pour la première fois dans l'histoire de la politique en Grèce, un parti à la gauche des socialistes est proche de remporter les élections européennes et peut-être même les élections locales, explique Stamatis Giannisis, le correspondant d'euronews à Athènes. Pour y parvenir, il faudra néanmoins qu'il surmonte ses divisions internes et également qu'il obtienne davantage de soutien de l'électorat des partis qui lui sont idéologiquement les plus proches, à la fois le centre-gauche et les communistes.'
Vidéos A la une
Au pouvoir depuis 2006, le Premier ministre macédonien Nikola Gruevski est en passe de décrocher un troisi me mandat. Apr s dépouillement de plus de 63% des bulletins des législatives d'hier, son...
Politique
Suite à une question posée par l'opposition sur les indemnités que percevrait (ou cumulerait) son épouse, Manuel Aeschlimann, maire UMP d'Asnière, s'est emporté en plein conseil municipal.
Vidéos A la une
Deux jours après les municipales en Turquie, les soupçons de fraude électorale ravivent les tensions à travers le pays. A Ankara, la police a dispersé, à grand renfort de canons à eau, 2.000...
Vidéos A la une
L’UMP crie victoire au soir du second tour des municipales françaises. Une première pour les conservateurs qui avaient perdu tous les scrutins locaux dès 2008, sous la présidence de Nicolas...
Vidéos A la une
Une femme à la mairie de Paris. La victoire d’Anne Hidalgo dans la capitale sauve l’honneur des socialistes français, grands perdants du second tour des municipales en France, sur fond...
Vidéos A la une
En Turquie, les réactions au lendemain des élections municipales qui ont vu la victoire de l’AKP, le parti de Recep Tayyip Erdogan. Le Premier ministre affirme avoir obtenu près de 45% des...
Elections Municipales 2014
Suite à l'annonce de la victoire du Front National à Beaucaire, une ville belge annonce la suspension de son jumelage et une manifestation culturelle importante a décidé de se délocaliser.
Elections Municipales 2014
Même si le FN passe à côté d'Avignon, Perpignan ou Forbach, Marine Le Pen, qui espérait conquérir entre 10 et 15 villes, a facilement remporté son pari.
Vidéos A la une
Avec 52% des voix, Jean-Luc Moudenc prend les clés du capitole. "Ce soir, j’ai reçu des voix venant de toutes les sensibilités politiques !" a-t-il déclaré. Pierre Cohen, le maire PS sortant...
Vidéos A la une
A l’exception de Lille et Paris qui restent à gauche, et d’Avignon emportée par les socialistes, la gauche a perdu 155 villes de plus de 9000 habitants. Pour Brice Hortefeux, l’UMP devient...
Vidéos A la une
Un important dispositif policier a été déployé dimanche soir dans la ville de Fréjus. De vives tensions entre électeurs du Front national et opposants sont apparues après l'élection du...
Vidéos A la une
En France, l’opposition est sortie vainqueur du second tour des élections municipales, qui avaient valeur de test pour François Hollande et son gouvernement. Plusieurs grandes villes comme Pau,...
Vidéos A la une
Le Premier ministre s'est exprimé dimanche soir après l'annonce des résultats du second tour des élections municipales. Jean-Marc Ayrault a assuré que pour répondre aux nouveaux défis lancés...

Pages

Publicité