Revue du web
Avec Atlantico
Alors qu'il ne reste plus que quelques heures avant que le monde entier ne découvre qui de Donald Trump ou de Hillary Clinton sera le prochain locataire de la Maison Blanche, une éventuelle victoire du milliardaire américain ne serait pas si catastrophique que cela pour l'Union européenne, et voici pourquoi.
Publicité