Vidéos à la une
Stéphane Rozès, politologue, président de CAP (conseil, analyses et perspectives) et enseignant à Sciences-Po, était l'invité de BFM Story. Les électeurs du Doubs vont élire dimanche le député qui succèdera à Pierre Moscovici. Le Parti socialiste pourrait même être éliminé dès le premier tour, alors que l'ancien ministre de l'Économie nommé commissaire européen y avait reçu plus de 20% des suffrages en 2012. La majorité et l'UMP se battent pour se maintenir au second tour. À l'heure actuelle, seule l'eurodéputée du Front national, Sophie Montel, est assurée de se qualifier. Cette dernière a obtenu 36% des voix aux élections européennes. Etant le faible taux de participation attendu, il ne devrait y avoir qu'une seule autre personne au deuxième tour, puisqu'il faut obtenir 12,5% des suffrages des inscrits pour se maintenir. Donc, cela serait un scénario catastrophe pour la gauche.
Publicité