Vidéos A la une
Matteo Renzi a perdu lors des municipales partielles à Rome et Turin. Alors qu'il y a un an, le président du Conseil italien et le Premier ministre français voulaient reformer la vieille Europe, le résultat n'était pas satisfaisant. En Italie, malgré la baisse du taux de chômage, l'économie est toujours en panne. Ce qui explique la déception des électeurs italiens envers le président du conseil italien. D'après Hervé Gattegno, Matteo Renzi n'est plus un modèle pour le PS mais plutôt un avertissement. La gauche devrait tirer une leçon de cette défaite. - Bourdin Direct, du mardi 21 juin 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Le Conseil d'état a ordonné l'annulation de l'élection municipale de Pibrac, remportée par David Saint-Mellion. Les électeurs de Pibrac vont devoir réélire leur maire.
Vidéos A la une
Robert Ménard, candidat à Béziers soutenu par le Front national a réagi dimanche soir aux estimations qui le donnent en tête dans cette ville. Il a déclaré que le "front républicain est un...
Publicité