Ministres ou ex-ministres, garde rapprochée ou anciens chouchous de Nicolas Sarkozy... Ils gaffent, dérangent et gênent le Président - peut-être volontairement ? Ce sont les "boulets" de la République.

Nadine Morano

Nouvelle star de Twitter à ses dépens - et accessoirement ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle - Nadine Morano  a longtemps compté sur ses origines modestes pour assoir sa popularité. Fille d’un routier et d’une standardiste, native de Nancy, la porte-parole de l’UMP s’est fait remarquer pour des faits bien loin des impératifs de sa fonction.

 

Accusée d’avoir fait virer une employée d’un grand magasin lorrain, elle est également  connue pour avoir attaquée en justice une mère de famille qui l’a traitée de " menteuse " dans une vidéo postée sur Youtube. Une susceptibilité qui a profondément agacé ses détracteurs… et la Toile. Dernier couac en date : un motard escortant sa voiture - et roulant à contre-sens - a percuté un piéton qui traversait la chaussée. Une fois de plus, la ministre s’est attiré les commentaires moqueurs des internautes…

 

Publicité
Mais les journalistes ne sont pas en reste : qualifiée de vulgaire par une humoriste de France Inter - Nadine Morano a eu des paroles douteuses sur DSK - la ministre s’est faite recadrer en direct par le journaliste Jean-Jacques Bourdin pour sa méconnaissance du dossier TVA. Et la vedette du Web est à nouveau la cible d’un blog qui lui est entièrement dédié…  et qui, il faut l’avouer, fait plutôt sourire. La petite Lorraine sera-t-elle encore longtemps la chouchou de Nicolas Sarkozy ? Rien n’est moins sûr à l’heure où le "presque candidat" appelle ses troupes à la discrétion.

 

 

Publicité