François Hollande a prononcé dimanche au Bourget son premier grand discours de la campagne présidentielle. Durant plus d'une heure trente et face à 25 000 personnes, le candidat du PS a annoncé les grandes mesures de son programme. Résumé.

 

Gouvernance

" Présider la République, c’est être viscéralement attaché à la laïcité, car c’est une valeur qui libère et qui protège. Et c’est pourquoi j’inscrirai la loi de 1905, celle qui sépare les Eglises de l’Etat, dans la Constitution. (…)

Je serai le président de la fin des privilèges. (...)

Je réduirai de 30 % les indemnités du Président et des membres du gouvernement, tout simplement pour donner l’exemple au moment où, précisément, des efforts sont demandés à nos concitoyens." 

 

Publicité
- Inscription de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat dans la Constitution- Suppression du pouvoir de nomination des dirigeants de l'audiovisuel public (France télévision, Radio France…) par le Président, nomination par une autorité administrative indépendante - Non cumul des mandats pour les parlementaires- Introduction d’une dose de proportionnelle à l’Assemblée nationale- Droit de vote des étrangers aux élections locales- Réduction de 30% des indemnités du Président et des membres du gouvernement

 

 

Publicité