Vidéos A la une
Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi. Alors que Thierry Mandon, secrétaire d'État à la Réforme de l'État, a jugé mardi soir "indispensable" une primaire "élargie aux radicaux, écologistes et tous ceux qui voudront y participer", la ministre n'a pas souhaité se prononcer sur le sujet. A force d'insistance, l'ex candidate à la présidentielle de 2007 a quand même fini par lâcher: "j'évacue et la question et la participation".
Publicité