Vidéos Alaune
L'enquête sur le vol MS804 continue. Après analyse d'un enregistreur de vol, le mot "feu" a été prononcé à bord de l'appareil d'EgyptAir qui s'était abîmé en mer Méditerranées, le 19 mai dernier.
Vidéos Alaune
L'analyse du contenu de l'une des boites noires du crash Egyptair portant sur les conversations dans le cockpit laisse penser qu'un incendie, que l'on a tenté d'éteindre, s'est déclaré à bord, juste avant l'accident. Cet élément va dans le sens de ceux communiqués par les enregistreurs de paramètres de vol qui indiquaient la présence de fumée dans l'avion, notamment aux toilettes.
Vidéos Alaune
L'enquête sur les boîtes noires de l'Airbus d'Egyptair continue. Les deux boîtes noires avaient été envoyées en France afin d'être réparées et de pouvoir analyser leur contenu. Le communiqué des enquêteurs égyptiens révèle que la boîte noire des données techniques n'apporte pas réellement d'informations supplémentaires. Un incendie important se serait déclaré dans l'avion mais on ignore encore la cause. L'enregistreur de vol s'est arrêté de fonctionner avant le crash mais après le début de l'incident de vol.
Vidéos Alaune
L'analyse d'une des boîtes noires de l'avion d'EgyptAir qui s'est abîmé en mai en Méditerranée, a confirmé que des alertes signalant de la fumée s'étaient déclenchées avant le crash, a annoncé mercredi une commission d'enquête dirigée par les Egyptiens.
Vidéos Alaune
L'enregistreur des conversations de l'équipage de l'Airbus d'Egyptair a été repêché le 16 juin et celui des données du vol le lendemain. Les deux boîtes noires étaient très endommagées. Elles vont être envoyées en France la semaine prochaine pour y être réparées.
Vidéos Alaune
L'une des deux boîtes noires de l'avion vient d'être récupérée. Il s'agit de celle du cockpit, qui a enregistré les conversations des pilotes. L'autre, qui contient les informations techniques, n'a pas encore été retrouvée.
Vidéos Alaune
Depuis deux jours, les recherches n'ont pas cessé pour retrouver les boîtes noires de l'Airbus A320 d'Egyptair. Un signal a été détecté par la Marine française à 290 km au nord de l'Egypte grâce à un détecteur des mers qui repère les ondes. Prochaine étape : localiser la boîte noire puis l'extraire de l'eau, ce qui pourrait prendre au moins une semaine. Attentat ou incident technique ? Les familles des victimes devraient bientôt avoir des réponses.
Vidéos Alaune
Les recherches sont toujours en cours au Caire après le crash du vol MS804. Benoît Christal, envoyé spécial au Caire, a expliqué que "ce sera sans doute beaucoup plus long que ce qu'on imaginait", même si plusieurs pays vont conjuguer leurs efforts. L'avion d'Egytpair s'est abîmé dans une zone où les fonds marins sont abyssaux". Il a ajouté : "il faudra des moyens supplémentaires, plus sophistiqués. L'Egypte ne privilégie toujours aucune piste".
Vidéos Alaune
S'agit-il d'une erreur humaine, d'un attentat ou d'une défaillance mécanique ? La cause du crash de l'Airbus A320 n'a toujours pas été déterminée. Pour les familles des victimes, difficile de commencer leur deuil sans ces réponses. Seul moyen d'avancer dans l'enquête : les boîtes noires. Mais pour le moment, elles sont toujours introuvables. Rencontre avec l'une de ces familles.
Vidéos Alaune
Les autorités grecques et égyptiennes savent que le temps est compté. Elles disposent de 4 à 5 semaines pour retrouver les fameuses boîtes noires du vol MS804, abîmé en mer mercredi dernier. Pour les aider, un bateau patrouilleur français vient grossir les rangs lundi. Ce dernier dispose de robots sous-marins capables de détecter d'éventuels signaux envoyés par les boîtes noires.
Vidéos Alaune
Les premiers débris de l'avion EgyptAir qui a disparu jeudi entre la Grèce et l'Égypte ont été retrouvés. Samedi, il a été révélé que de la fumée avait été détectée dans la cabine peu avant le crash. Les enquêteurs n'ont aujourd'hui qu'une seule certitude : l'appareil s'est abîmé en mer. Le général Sissi a rappelé que toutes les hypothèses étaient possibles.
Vidéos Alaune
Le consul de France en Égypte a prévenu les familles des victimes du crash du vol EgyptAir : les recherches seront longues. L'armée égyptienne a bien déjà retrouvé des débris qui doivent désormais être analysés à Alexandrie. Mais l'épave de l'appareil, elle, pourrait se trouver à plus de 2 000 m de profondeur.
Vidéos Alaune
Les premiers débris du vol EgyptAir qui s'est écrasé jeudi entre la Grèce et l'Égypte ont été retrouvés en pleine mer. De nombreux navires et avions participent à ces recherches, dont l'Atlantique II, un avion français de reconnaissance spécialement conçu pour ce genre de missions.
Vidéos Alaune
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a affirmé que toutes les hypothèses étaient envisageables, concernant la disparition du vol MS804 d'EgyptAir. Le chef de l'État a également recadré le Ministre de l'Aviation civile, qui avait annoncé très rapidement, que l'hypothèse la plus probable était celle d'un attentat. Les dernières précisions avec Xavier de Giacomoni, envoyé spécial de LCI au Caire.
Vidéos Alaune
La recherche des boîtes noires du vol MS804 se poursuit ce dimanche mais elle s'annonce plus compliquée que prévue. En cause, les fonds marins de la zone de recherche, estimés entre 3.000 et 4.000 mètres. Or, le patrouilleur de la marine française, attendu sur place lundi après-midi, ne peut explorer ces fonds marins qu'à une profondeur de 2.000 mètres maximum. L'envoyé spécial de TF1 au Caire, Benoît Christal, indique que les autorités locales appellent à la prudence et ne privilégient aucun scénario pour le moment.
Vidéos Alaune
La zone de recherche du vol MS804 d'EgyptAir, disparu en Méditerranée, est réduite à un périmètre de 65 kilomètres. Toutefois, l'épave de l'avion et les boîtes noires sont toujours introuvables. Dès lundi 23 mai, le Jacoubet, un patrouilleur de haute mer de la marine nationale française, arrivera sur place pour intensifier les investigations. À son bord, des équipes spécialisées et des robots sous-marins, capables d'identifier les signaux envoyés par les boîtes noires.
Vidéos Alaune
Si la présence de fumée à bord du vol MS804, qui s'est abîmé mercredi en mer Méditerranée, a été confirmée par le BEA français samedi, l'origine de celle-ci reste inexpliquée. Le correspondant de LCI au Caire, Xavier de Giacomoni, explique qu'il faudra attendre le repêchage des boîtes noires pour en savoir plus. Problème, ces dernières se trouvent à 3.500, 4.000 mètres de profondeur.
Vidéos Alaune
La marine égyptienne a retrouvé des débris appartenant au vol MS804, disparu en Méditerranée. Cette découverte permet d'aiguiller les enquêteurs sur le périmètre où se trouvent les boîtes noires de l'appareil.
Vidéos Alaune
"Pour l'heure, les débris sont toujours en mer à bord d'un navire militaire égyptien et seront très rapidement analysés sur le port d'Alexandrie", a expliqué Benoît Christal, envoyé spécial au Caire. "La priorité maintenant consiste à retrouver les boîtes noires afin de comprendre ce qui s'est réellement passé lors des deux dernières minutes du vol Egyptair", a-t-il ajouté.
Vidéos Alaune
Effets personnels, morceaux de sièges ou gilet de sauvetage dégonflé, ces débris sont les seuls restes du crash. Quelques instants avant la disparition de l'avion, les données automatiques envoyées par les boîtiers signalent une série d'anomalies dont la fumée dans la cabine. Les enquêteurs de la BEA ont confirmé ces informations mais ils ignorent encore la cause du crash. Il pourrait s'agir d'un attentat ou d'un problème technique. Les recherches pour retrouver les boîtes noires continuent.
Vidéos Alaune
La présence de fumée à bord du vol MS804 d'EgyptAir, disparu en Méditerranée, permet d'écarter certaines hypothèses. Même si les causes du crash sont encore inconnues, ces dernières informations permettent de mettre fin à certaines suppositions, comme l'explique le journaliste spécialisé en aéronautique Pierre Condom. "Les fameux virages dont on a parlé n'ont pas été déclenchés par l'équipage, mais ils ont été fait spontanément par la machine", a-t-il indiqué.
Vidéos Alaune
"Ce n'est pas parce qu'il y a des détections de fumée qu'il y a obligatoirement de la fumée", a précisé Jean-Christophe Laminette, ancien commandant de bord chez Air France. Interrogé par LCI, il indique qu'aucune hypothèse n'est à privilégier, "ne serait-ce que par respect vis-à-vis des familles".
Vidéos Alaune
Un important dispositif naval et aérien a été déployé pour retrouver les boîtes noires du vol MS804 d'Egyptair, disparu en Méditerranée. La découverte de débris, à 290 kilomètres des côtes d'Alexandrie, aide à quadriller la zone du crash. Toutefois, la profondeur des fonds marins, qui peut atteindre les 3500 mètres de fond, va accentuer la difficulté des recherches. Les dernières précisions avec Xavier de Giacomoni, envoyé spécial de LCI au Caire.
Vidéos Alaune
Au micro de LCI, Jean Guerry, ancien instructeur chez Air France, apporte des précisions sur la disparition du vol MS804 d'EgyptAir. Il explique tout d'abord que la présence de fumée au sein de l'appareil est une information à relativiser : "on n'a pas la présence de fumée, mais l'activation d'un détecteur de fumée." Ce détecteur s'active lorsqu'il y a de la fumée, mais aussi lors "d'une rapide décompression de l'air, qui provoque un brouillard".
Vidéos Alaune
Des morceaux de sièges, des gilets de sauvetage, un sac à dos... Voici les débris du vol MS804, retrouvés par la marine égyptienne ce samedi. D'ores et déjà, les autorités en savent davantage sur les dernière minutes de l'A320 d'EgyptAir. D'après les messages électroniques ACARS envoyés par l'appareil, de la fumée se serait propagée dans le cockpit, les toilettes et la soute électronique, située au coeur de l'avion. Pour l'heure, les recherches se poursuivent en Méditerranée afin de localiser les boîtes noires.
Vidéos Alaune
Des débris du vol MS804 ont été retrouvés par la marine égyptienne ce samedi. Parmi les objets récupérés, il y a des morceaux de sièges, des gilets de sauvetage, ainsi qu'un sac à dos. Ces découvertes permettent désormais aux enquêteurs de quadriller de façon plus précise la zone de recherche. Les dernières précisions avec Xavier de Giacomoni, envoyé spécial de LCI au Caire.
Vidéos Alaune
Les familles des victimes du vol MS804 d'EgyptAir, ont été reçues ce samedi par Jean-Marc Ayrault, au Quay d'Orsay. "Toutes les hypothèses sont examinées, et aucunes n'est privilégiée" a déclaré le Ministre des Affaires Étrangères, avant de conclure : "Notre objectif est double : solidarité avec les familles mais aussi transparence à leur égard sur les circonstances de la disparition de cet avion"
Vidéos Alaune
Une cinquantaine de familles des disparus du vol MS804 d'Egyptair, a été reçue ce samedi 21 mai par le Ministre des Affaires Étrangères, Jean-Marc Ayrault. Pendant plus de deux heures, les proches ont posé de nombreuses questions, notamment sur la possibilité ou non de retrouver les corps des victimes. Plus de précisions avec Justine Corbillon, journaliste de LCI.
Vidéos Alaune
Des vêtements déchirés, des morceaux de tôle froissés, l'armée égyptienne diffuse ce samedi 21 mai les premières images des débris de l'Airbus A320 qu'elle a repêchés.
Vidéos Alaune
Depuis la Crète, l'avion français de la Marine nationale, spécialisé dans la patrouille en haute-mer et capable de voler à basse altitude, est présent pour continuer les recherches. Louis Milano-Dupont, correspondant de TF1, explique que ces vols en basse altitude permettent de repérer les objets flottants en surface et de guider les navires égyptiens. Un vaisseau français sera également sur place à partir de dimanche pour collaborer avec les autorités égyptiennes.

Pages

Publicité