Vidéos A la une
L'Église orthodoxe constitue le deuxième propriétaire foncier de la Grèce avec un patrimoine estimé à plus d'un milliard d'euros. Aujourd'hui, elle ne paie que 2,5 millions d'impôts. Les armateurs, quant à eux, sont visés par une taxe, qu'ils ont accepté de doubler. En cas de hausse de cette dernière, ils menacent le gouvernement grec d'exil fiscal.
Publicité