Vidéos A la une
"Je ne suis pas dans une guerre des sexes mais je considère que le féminisme n'est pas ringard", a déclaré Rama Yade sur le plateau de LCI. Elle explique s'être longtemps intéressée à la situation des femmes dans le monde parce qu'elle pensait que tout était fait en France. Elle avoue son erreur et justifie sa participation à la tribune des 17 anciennes ministres déposée contre le sexisme en politique. "Pour toutes celles qui ne peuvent pas parler, il faut dire quelque chose", ajoute-t-elle.
Vidéos A la une
"À poil !", "ta jupe est trop longue", dix-sept femmes politiques de gauche et de droite ont signé dimanche, une tribune visant à dénoncer chaque acte de sexisme dans le monde politique. Elles demandent des évolutions législatives pour changer le rapport de force. Manuel Valls soutient le manifeste déposé quelques jours après l'affaire Denis Baupin. Le député est accusé d'agression sexuelle par certaines de ses collègues.
Vidéos A la une
ÉPHÉMÉRIDE. "On me fait payer le fait d'être une femme". Cette phrase est prononcée en 1990 par Michèle Barzach, alors ministre de la Santé et de la Famille dans le second gouvernement Chirac. Son problème, selon Françoise Giroud, être "une femme désirable". De Simone Veil à Édith Cresson, découvrez leurs discours contre le machisme en politique.
Vidéos A la une
Maurice Ulrich (éditorialiste à l'Humanité) et Laura Slimani (président du Mouvement des jeunes socialistes) se sont répondus mutuellement sur le thème du partage des tâches ménagères. Si Maurice Ulrich pense qu'un nouveau féminisme s'est développé depuis 30 ans, Laura Slimani estime qu'il y a encore beaucoup d'inégalités à résoudre aujourd'hui. Et en particulier dans les manuels scolaires.
Vidéos A la une
Le projet de loi sur le dialogue social a zappé l'égalité hommes-femmes. Il revient même sur certaines dispositions comme l'obligation pour les entreprises de comparer chaque année la situation de ses employés selon leur sexe. Une cinquantaine d'associations a lancé une pétition.
Vidéos A la une
Invitées de LCI ce samedi matin, Anne-Cécile Sarfati, rédactrice en chef de Elle et Isabelle Guyony-Hovasse, directrice générale de L'Oréal Paris France, partenaire du forum, présentent le forum "Elle Active" , qui a pour vocation de promouvoir l'égalité hommes-femmes dans le secteur professionnel.
Vidéos A la une
Le sexisme au travail, qu'il soit frontal - du type "les femmes doivent rester à la maison" -, enrobé dans un humour graveleux ou une forme de bienveillance néfaste, reste un tabou marqué par une dose de déni, souligne un rapport du Conseil supérieur de l'égalité professionnelle (CSEP) rendu public vendredi. 80 % des femmes en seraient victimes.
Vidéos A la une
Du non-remplacement de la ministre démissionnaire, Geneviève Fiorasio, à la parité homme-femme parfaite lors des départementales, Marcelo Wesfreid, journaliste politique à l'Express, explique que si l'exécutif français fait preuve de bonne volonté, l'exercice de la parité n'a pas été simple à mettre en place.
Vidéos A la une
Lors d'un colloque sur la justice à Istambul, Recep Tayyip Erdogan, le président turc, a affirmé que l'islam avait défini une place pour les femmes, la maternité.
Vidéos A la une
Le collectif Georgette Sand a collecté des données révélant que les produits destinés aux femmes coûtent plus chers que ceux pour les hommes, alors qu'ils ne sont pas différents. Les écarts de prix sont constatés dans tous les domaines et reviennent à 1.000 euros par an et par femme.
Vidéos A la une
A l'aéroport de Roissy, les pères n'auront plus à s'immiscer dans les toilettes des femmes pour changer les couches des enfants entre deux avions. Un espace neutre vient d'être créé afin d'enfin respecter l'égalité des sexes.
Vidéos A la une
La ministre des droits des femmes détaille sur BFMTV les obstacles à surmonter pour parvenir à une égalité de salaire entre les hommes et les femmes. Une femme doit travailler l'équivalent de...
Publicité