Vidéos à la une
Le Premier ministre s'est exprimé ce mercredi à l'issue d'un conseil de défense à l'Elysée et au lendemain d'une nouvelle attaque terroriste ayant touché le Royaume-Uni. Edouard Philippe, entouré de plusieurs ministres, a rappelé que "la menace terroriste demeure à un très haut niveau" en Europe et particulièrement en France.
Politique
Samedi, le nouveau Premier ministre a officiellement quitté sa fonction de maire du Havre qu'il occupait depuis 2010. Il laisserait derrière lui les comptes de la commune dans un mauvais état.
Vidéos à la une
Ce vendredi 19 mai 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Hier, le premier Conseil des ministres de l'ère Macron s'est tenu à l'Elysée. Et bien évidemment, les membres du gouvernement Philippe étaient très acclamés par les journalistes et les photographes, comme des stars. En fait, ces derniers voulaient avoir de belles photos et de beaux clichés des ministres, sauf qu'ils ont eu du mal avec les "nouvelles têtes"... A découvrir également: l'oeil de Cambadelis sur le nouveau gouvernement. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Réaction des ténors politiques et députés tourangeaux suite à l'annonce d'Edouard Philippe comme premier ministre par le président de la République Emmanuel Macron.
Présidentielles
La liste complète du nouveau gouvernement d'Édouard Philippe a été annoncée mercredi après-midi par le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler. Strictement paritaire, il est composé de dix-huit ministres et quatre secrétaires d'État. 
Vidéos à la une
Alexis Corbière a réagi, ce mercredi sur BFMTV, à l'annonce de la composition du gouvernement et notamment de la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique. Le soutien de Jean-Luc Mélenchon ne comprend pas cette décision: "J'espère qu'il n'a pas cédé à cette ambiance d'applaudissements de notre jeune roi. Il a quand même des convictions (...) Que vient-il faire dans cette galère ?"
Présidentielles
Le secrétaire général de l'Elysée a dévoilé ce mercredi après-midi le nom de tous les membres du gouvernement, qui feront leur premier Conseil des ministres jeudi matin.
Politique
Depuis mercredi après-midi, on connaît la composition du gouvernement d'Edouard Philippe. Mais savez-vous ce que les ministres vont toucher chaque mois ?
Politique
Lundi, la passation de pouvoir entre Bernard Cazeneuve et Edouard Philippe était un peu particulière. Il s’agissait en effet du plus grand Premier ministre succédant au plus petit. L’occasion de revenir sur la "hauteur" des Premiers ministres de la Ve République.
Politique
En 2011, celui qui n'était pas encore Premier ministre a publié un roman co-écrit avec un autre homme politique. Il s'agit d'un thriller politique comportant également des scènes un peu osées.
Vidéos à la une
A quelques heures de l'annonce du nouveau gouvernement, l'éditorialiste Laurent Neumann revient sur son éventuelle composition. Le nouveau Premier minnistre, Edouard Philippe, est en effet arivé à Matignon avec une nouvelle liste de noms. En outre, plusieurs élus de droite ont appelé à accepter "la main tendue" par Emmanuel Macron, portant leur nombre à 160 soutiens. D'autres personnalités issues de la société civile pourraient également en faire partie.
Vidéos à la une
L'annonce du gouvernement, qui devait avoir lieu ce mardi en fin de journée, a été reportée à mercredi 15h. Pour Christophe Castaner, invité sur BFMTV, Emmanuel Macron et Édouard Philippe, le nouveau Premier ministre, ont voulu "anticiper pour éviter les mauvaises surprises", en vérifiant la situation fiscale des nouveaux ministres. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a également été saisie: "Ceux qui sont testés sont plutôt candidats à être testés", a ajouté le porte-parole de La République en marche.
Politique
Le nouveau chef du gouvernement est marié depuis près de 15 ans à Edith Chabre, avec qui il a eu trois enfants. Son épouse est actuellement la directrice exécutive de Sciences Po Paris.
Politique
En 2002, le nouveau Premier ministre a eu une altercation avec l’ancien président de la République. Un face-à-face au cours duquel les deux hommes ont failli en venir aux mains.
Vidéos à la une
Ce mardi 16 mai 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Hier, Emmanuel Macron a pris tout son temps pour nommer son Premier ministre. À partir de 8 heures du matin, tous les médias se sont mobilisés devant Matignon pour attendre l'annonce. Mais cinq heures plus tard, la nouvelle n'est toujours pas connue. Les journalistes commencent réellement à s'impatienter. Le nom du nouveau Premier ministre n'a été dévoilé qu'à 14h54, et la prise de parole n'a duré que 8 secondes. À découvrir également: Le courant passe entre Emmanuel Macron et Angela Merkel. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Politique
Le maire (LR) du Havre est devenu lundi le Premier ministre d'Emmanuel Macron. Mais depuis sa nomination, plusieurs casseroles de l'hôte de Matignon refont surface.
Vidéos à la une
Edouard Philippe a été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron, ce lundi. Il est issu des rangs de la droite et sa rencontre avec Alain Juppé, après sa première candidature aux législatives en 2002, est déterminante dans sa carrière politique. Il participe à la création de l'UMP et devient maire du Havre en 2010.
Présidentielles
Lundi, à l'issue d'un long suspense, le président a nommé le maire (LR) du Havre au poste de Premier ministre. Pourtant, Edouard Philippe n’a pas toujours été tendre avec lui.
Politique
La nomination du Premier ministre était prévue dans la matinée de lundi. L'annonce a finalement été faite peu avant 15 heures, au grand dam des médias. On sait aujourd'hui pourquoi l'annonce a été retardée.
Vidéos à la une
Avec : Eric Mandonnet, rédacteur en chef adjoint à l'Express. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
L'éditorialiste de BFMTV Christophe Barbier a déclaré ce mardi matin que "ce n'est pas la nomination d'Edouard Philippe qui va fracturer les Républicains". "En revanche, si Edouard Philippe est habile pendant la campagne, il peut sortir des législatives le 18 juin un groupe LR très divisé, avec en son sein plusieurs dizaines de personnalités qui veulent laisser sa chance au Président", a estimé Christophe Barbier, ajoutant que le nouveau Premier ministre aura son importance après les élections législatives, au cas où le gouvernement ne dispose pas d'une majorité absolue.
Vidéos à la une
Édouard Philippe, député-maire Les Républicains du Havre, a été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron, ce lundi. Une nomination qui n'a pas surpris Jean-Luc Mélenchon. Le représentant de la France insoumise se voit comme le seul recours d'opposition: "La droite a été annexée avec un Premier ministre issu de ses rangs. Le Parti socialiste a déjà été absorbé". Du côté du Front national, on remet en cause le renouvellement annoncé par Emmanuel Macron: "Édouard Philippe a été du côté de Michel Rocard puis d'Alain Juppé. En terme de renouvellement, on fait mieux", estime Florian Philippot.
Vidéos à la une
Jean-François Copé était l'invité de Ruth Elkrief, ce lundi sur BFMTV. L'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre est revenu sur la nomination d'Édouard Philippe, maire Les Républicains du Havre, au poste de Premier ministre. "Quand vous faites campagne contre vos amis, vous vous excluez de vous-même. Ce n'est pas une décision du parti mais à partir du moment où il choisit de faire cavalier seul...", a-t-il déclaré.
Vidéos à la une
Édouard Philippe, maire LR du Havre, a été nommé Premier ministre ce lundi. Celui qui se revendique comme homme de droite appliquera le programme d'Emmanuel Macron, a affirmé Christophe Castaner sur BFMTV. "Il a considéré qu'il était compatible, dans son engagement, avec ce projet politique", a déclaré le candidat En Marche aux législatives dans la 2ème circonscription des Alpes-de-Haute-Provence.
Vidéos à la une
Après avoir été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron ce lundi, Édouard Philippe s'est rendu, en fin d'après-midi à Matignon où avait lieu sa passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve. Celui qui était connu jusqu'à présent comme proche d'Alain Juppé et maire Les Républicains du Havre a notamment salué le travail de son prédécesseur: "Vous avez constitué un exemple, au-delà des désaccords qu'il nous ait arrivé de formuler, un exemple de caractère". Mais il n'a pas caché les différences entre eux. "Vous êtes de gauche. Je suis de droite."
Vidéos à la une
Édouard Philippe a été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron, ce lundi. Quelques minutes après l'annonce officielle, celui qui est en charge de composer le nouveau gouvernement s'est entretenu avec Bernard Cazeneuve. Ils se sont ensuite exprimés lors de la passation de pouvoirs. La voici en intégralité.
Vidéos à la une
Le député-maire LR du Havre Édouard Philippe, nommé lundi Premier ministre par le président de la République, est devenu à 46 ans le plus jeune chef de gouvernement depuis Laurent Fabius en 1984. Lors de la passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve à Matignon, dans l'après-midi, ce proche d'Alain Juppé a rendu un hommage appuyé à son prédécesseur, n'hésitant pas à parler d'"exemple". Mais il n'a pas oublié des "désaccords" passé. "Vous êtes un homme de gauche. Je suis un homme de droite", a-t-il affirmé.
Vidéos à la une
En août 2016, France 3 diffusait un documentaire sur Edouard Philippe, nommé Premier ministre par Emmanuel Macron ce lundi 15 mai. Tourné par Laurent Cibien, un ami d'école, ce documentaire plutôt décalé montre l'élection d'Edouard Philippe à la mairie du Havre, en mars 2014. En voici un extrait.
Politique
Depuis lundi, le maire (LR) du Havre est le nouveau locataire de Matignon. L'occasion d'en savoir un peu plus sur celui qui va diriger la France aux côtés d'Emmanuel Macron.
Vidéos à la une
Édouard Philippe a été nommé, ce lundi, Premier ministre par Emmanuel Macron. Bernard Accoyer a réagi à la nomination à Matignon du maire LR du Havre: "C'est une décision individuelle, pas un accord politique". Le Secrétaire général des Républicains a néanmoins annoncé qu'il "n'était pas question" d'engager une procédure d'exclusion à l'encontre d'Édouard Philippe.

Pages

Publicité