Vidéos A la une
Le Monde a révélé dans son édition datée du 13 avril que la DGSE a surveillé les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère, rival à droite du ministre de l'Intérieur Claude Guéant aux législatives 2012 dans les Hauts-de-Seine. Le député LR a réagi mardi soir sur BFMTV à ces informations. "'Ce sont des accusations très graves. Je vais voir mon avocat dans deux jours. Je verrai les suites que je donne, probablement une plainte contre X. C'est à la justice de dire si c'est vrai et si c'est le cas qui a fait cela", a-t-il déclaré
Politique
Le Canard enchaîné a révélé les grandes lignes de l’échange entre le président et son prédécesseur, deux jours après les attentats de Paris.
Vidéos A la une
Bernard Thellier, ancien négociateur du GIGN était l'invité de BFMTV ce mercredi pour commenter l'assaut à Saint-Denis contre un immeuble qui abritait des terroristes. La cible principale était Abdelhamid Abaaoud, suspecté d'être le commanditaire des attentats de Paris, mais on ne sait toujours pas s'il était présent dans le bâtiment. "Les écoutes vont s'amplifier. Il le faut, car on a vu que c'est un réseau. En ratissant très large, on va pouvoir retomber sur ces personnes", a expliqué l'expert.
Société
Des journalistes d'investigation du Point et de Médiapart comparaissent ce mardi devant la justice pour les "écoutes" dans l'affaire Bettencourt.
Politique
Le président des Républicains a été géolocalisé et ses factures épluchées par un juge d’instruction dans le cadre de l’affaire Air cocaïne. Son entourage dénonce un acharnement.
Vidéos A la une
Le Conseil constitutionnel a validé la loi sur le renseignement, en censurant seulement trois articles. Ce texte va permettre aux forces de l'ordre de collecter des données sur des individus suspectés de terrorisme grâce à leurs échanges téléphoniques ou internet. Des boîtes noires installées chez les fournisseurs aux fausses antennes-relais, les moyens de collecte d'information sont larges en cas de soupçon de terrorisme.
Politique
Mises en place début 2008 par Nicolas Sarkozy puis légalisées par François Hollande, ces écoutes ont été instaurées avec la complicité de la DGSE et de grandes entreprises françaises.
Politique
L’agence de renseignements américaine aurait espionné pendant de nombreuses années nos entreprises mais aussi les anciens ministres Pierre Moscovici et François Baroin.
Vidéos A la une
Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Henri Guaino est revenu sur la réponse de la France adressée aux Etats-Unis, après les révélations des écoutes de la NSA. "Elle frôle le ridicule", a estimé le député de Les Républicains. "Le fait de se douter que vous pouvez être écouté et le fait d'apprendre que vous l'êtes vraiment, ce n'est pas la même chose", a-t-il indiqué. L'élu des Yvelines en a aussi profité pour fustiger la loi sur le renseignement, adoptée par le Parlement. "Je ne comprends pas ceux qui poussent des hauts cris et qui votent cette loi. Ce sont les mêmes méthodes que l'on va employer mais pour tous les citoyens", a déclaré Henri Guaino.
Politique
Les utilisateurs de réseaux sociaux se sont amusés à parodier certaines images après les révélations d’écoutes de présidents français par les Etats-Unis. Petit florilège.
Vidéos A la une
Manuel Valls a vivement dénoncé mercredi les "pratiques inacceptables" d'écoutes pratiquées par les États-Unis à l'encontre de trois présidents français. Le Premier ministre a réclamé "un code de bonne conduite" entre pays "alliés" et indiqué que François Hollande s'entretiendrait avec Barack Obama. "La réponse de la France es un message de clarté et de fermeté face à ce qui n'est pas acceptable", a-t-il indiqué devant les députés.
Vidéos A la une
"Je suis très choqué par la manière extrêmement molle avec laquelle la France réagit", aux nouvelles révélations sur les écoutes de la NSA, a pointé mercredi Laurent Wauquiez. "C'est plus qu'un incident diplomatique, c'est un scandale diplomatique", juge le député Les Républicains.
Vidéos A la une
La députée Marion Maréchal Le Pen est revenue ce mercredi sur l'espionnage par la NSA de responsables politiques français, dont trois présidents, entre 2006 et 2012. "Malheureusement, nous payons aujourd'hui l'inertie du gouvernement et du président lorsque nous découvrions qu'Angela Merkel et des citoyens français étaient massivement espionnés par les Etats-Unis. Il n'y a rien eu d'autre comme réaction qu'une indignation timide du président français", a estimé l'élue du Vaucluse au micro de BFMTV. "Aujourd'hui, il est directement concerné donc le ton se raffermit. Mais il ne suffit pas de condamner ou de demander des excuses. Il faut un message fort comme l'arrêt immédiat des négociations pour le traité transatlantique parce qu'on ne peut pas négocier équitablement avec des partenaires qui nous espionnent massivement", a ajouté Marion Maréchal Le Pen.
Vidéos A la une
PARIS - 24 juin 2015 - Au lendemain des révélations concernant la mise sur écoute de trois présidents français, l'exécutif a réagi. A la sortie d'une réunion d'urgence du Conseil de défense convoquée par François Hollande, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a qualifié les pratiques de la NSA " d'inacceptables " et " d'incompréhensibles ". Des documents Wikileaks publiés mardi soir par Mediapart et Libération ont révélé que les trois derniers présidents, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, ont été espionnés par les États-Unis, au moins de 2006 à 2012. Ces informations ont plongé la classe politique française dans l'embarras et provoquent des réactions indignées. Stéphane Le Foll a assuré que la France pour sa part n'espionnait pas ses alliés.
International
Après la révélation de la mise sous écoute de trois présidents français, François Hollande a organisé un Conseil de défense extraordinaire pour "évaluer la nature" de ces écoutes. Les relations entre la France et les Etats-Unis pourraient en pâtir.
Vidéos A la une
Le procès du Carlton de Lille va-t-il être reporté? Lors de la première journée d'audience, les avocats de la défense ont plaidé la requête en nullité de la procédure. Selon eux, un système d'écoutes téléphoniques avait été mis en place en 2010, alors que François Fillon était Premier ministre. "Il y a des choses qui ne tournent pas rond", a déclaré Éric Dupond-Moretti, avocat d'un des prévenus.
Vidéos A la une
Réactions d'élus tourangeaux après la mise en garde à vue de Nicolas Sarkozy.
Vidéos A la une
L'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, ainsi que deux hauts magistrats, Gilbert Azibert et Patrick Sassoust, ont été placés en garde à vue ce lundi. Tous trois sont interrogés dans le cadre de l'enquête pour "trafic d'influence" et "violation du secret de l'instruction" dans l'affaire Bettencourt. Les enquêteurs cherchent à savoir si l'ancien président a tenté d'obtenir des informations sur une décision judiciaire le concernant.
Vidéos A la une
Bruxelles serait la deuxième capitale mondiale de l'espionnage après New York. Des micros ont par exemple été découverts dans le bâtiment des sommets européens... Euroballs est une série réalisée par BFM Business, en partenariat avec le réseau de radios européennes EURANET PLUS. Retrouvez toute l'actualité européenne sur http://euranetplus-inside.eu/
Vidéos A la une
Pour Jean-Marc Ayrault, Nicolas Sarkozy a commis une grave faute morale.
Vidéos A la une
Dans une lettre adressée aux français publiée dans Le Figaro, l’ancien chef de l’Etat répond, point par point, à toutes les affaires. Les écoutes, Karachi, Bettencourt : l’ex-président...
Vidéos A la une
""Geneviève! Tu as le bonjour de Paul Bismuth!" Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Geneviève Fioraso se sont payés une bonne tranche de rire lors d'une réception à Matignon. L'objet de leur...
Vidéos A la une
Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris, Jérôme Lavrilleux, conseiller général UMP de l'Aisne, tête de liste aux élections européennes, directeur de cabinet de Jean-François Copé, Guillaume...
Vidéos A la une
Les juges qui enquêtent dans l’affaire Bettencourt ont désormais un surnom : "les bâtards de Bordeaux". C’est ainsi que l’avocat de Nicolas Sarkozy les appelle dans de nouvelles écoutes...
Vidéos A la une
"L'extrême gravité des accusations et des soupçons qui pèsent sur l'ancien président de la République est telle que les commentaires maintenant doivent laisser la place à la vérité. Il faut...
Vidéos A la une
Les ministres étaient peu loquaces mercredi sur les nouvelles révélations concernant Nicolas Sarkozy. "Qu'est-ce que vous voulez? Que je vous donne une date? J'ai peur des dates", a répondu...
Vidéos A la une
Invité de Question D’info, Harlem Désir s’est exprimé au sujet de l’enquête effectuée par Médiapart sur les écoutes de Nicolas Sarkozy. Celles-ci révèlent que l’ancien président et...
Vidéos A la une
Mediapart affirme avoir eu accès aux synthèses des écoutes de N. Sarkozy, qui révèlent les méthodes stupéfiantes employées par ce dernier. Les juges y sont notamment traités de "bâtards",...
Vidéos A la une
"Je n'ai jamais donné de dates c'est le jour suivant que j'ai été informé par Madame Taubira, pas des écoutes mais d'un fait nouveau, qu'il y avait des risques de trafics d'influence et c'est...

Pages

Publicité