Vidéos A la une
Certains l'appellent la nouvelle Chine : rien ne semble pouvoir perturber la croissance en Inde. Elle s'est envolée à 7,6% sur l'année fiscale 2015/2016, contre 7,2% l'année précédente. De janvier à mars elle a même atteint 7,9%, là où l'économie chinoise n'a progressé que de 6,7%. L'Inde confirme son rang de pays à la plus forte croissance au monde https://t.co/HDqOavM8QU- Economie actu (@ActuEcoFR) 31 mai 2016 Une performance portée par les dépenses des citadins, particulièrement friands en voitures et deux roues. La consommation a été encouragée par la baisse des taux d'intérêt à 6,5%. L'assouplissement monétaire a d'ailleurs permis de relancer le crédit, notamment dans l'immobilier, toujours dans les villes. On notera que l'agriculture, le secteur minier et la production d'électricité ont aussi contribué positivement au PIB. Un succès indéniable pour le premier ministre Narendra Modi, à l'origine d'un plan de modernisation des infrastructures routières, ferroviaires et électriques de la troisième économie d'Asie. Assez pour compenser la morosité de l'investissement privé et le recul des exportations. L'#Inde en pleine #croissance... mais toujours pauvrehttps://t.co/VBJ00xaKTL#pauvreté #économie #NarendraModi pic.twitter.com/C9iy8w9aDy- Sputnik France (@sputnik_fr) 17 mai 2016
Vidéos A la une
L’ancien Premier ministre de l’Inde, Indira Gandhi, était son mentor. Pranab Mukherjee exerce la présidence de la démocratie la plus peuplée au monde. Il occupe ce poste en grande partie...
Publicité