Vidéos A la une
Alors que David Cameron tente de renégocier avec les membres de l'UE pour éviter le Brexit, un récent sondage indique que 45% des britanniques veulent sortir de l'Europe. Ces convaincus se concentrent particulièrement dans les zones rurales et les anciennes cités industrielles du nord-est du pays. Ils estiment que l'union européenne a une mauvaise influence sur l'économie anglaise. Les plus radicaux imputent tous les maux à l'immigration: de la surcharge du service national de santé à la saturation du marché immobilier.
Vidéos A la une
Les prix à la consommation ralentissent plus que prévu en juillet, après avoir atteint un pic de cinq mois en juin. Selon l'Office des statistiques nationales, l'inflation enregistrait une hausse de 1,6% sur un an en juillet contre une augmentation de 1,9% le mois précédent. Par ailleurs, les salaires des Britanniques progressent moins, à 0,6% sur un an, ce qui a entraîné une diminution de leur pouvoir d'achat. Les prix de 'immobilier quant à eux ont ralenti leur hausse en juin, avec une progression de 10,2% sur un an contre 10,4% en mai. A Londres, la hausse sur un an frôle les 20%.
Vidéos A la une
En six ans, c'est la plus forte progression de croissance en rythme annuel que vient d'enregistrer l'économie britannique au premier trimestre 2014. +3,1% sur un an et + 0,8% par rapport au...
Publicité