Vidéos A la une
PARIS - 12 jan 2015 - Depuis lundi matin, des militaires sont déployés devant les écoles juives. Suite à la prise d'otages à l'épicerie casher qui a fait quatre morts vendredi, les mesures de sécurité ont été renforcées et les 717 lieux de cultes et bâtiments scolaires juifs de France bénéficient d'une protection particulière. Mais il n'est pas certain que cela suffise à rassurer certains parents d'élèves. Jusqu'à 20% des élèves étaient absents des écoles juives lundi matin. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a annoncé lundi le déploiement de 10 000 soldats supplémentaires pour protéger le territoire. Si le preneur d'otages de la porte de Vincennes, tout comme les frères Kouachi, auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo, ont été tués par les forces de l'ordre, la menace djihadiste n'est pas écartée. Le plan Vigipirate " alerte attentat " est toujours d'actualité à Paris et en Ile de France.
Publicité