Vidéos A la une
Le 14 novembre dernier, un TGV d'essai déraillait à Eckwersheim dans le Bas-Rhin, faisant 11 morts et 42 blessés. Quatre mois après la catastrophe, les victimes et leurs proches sont réunis pour la première fois samedi à Paris, à l'initiative de la SNCF. Il s'agira selon Stéphane Gicquel, de la Fédération nationale des victimes d'accidents collectifs (FENVAC), de leur assurer qu'ils ont le droit de se constituer partie civile.
Publicité