Vidéos A la une
Mi-janvier, Barack Obama y a décrété l'état d'urgence sanitaire fédérale. Pendant un an et demi, entre avril 2014 et l'automne 2015, les habitants de Flint (Michigan), 100.000 habitants, ont consommé de l'eau contaminée au plomb. Trois ans plus tôt, par soucis d'économie, la municipalité avait décidé de ne plus acheter son eau potable à la ville de Détroit, préférant puiser dans la rivière locale. Des résidents se sont plaints du goût, de l'odeur, mais surtout de vomissements, de problèmes de peau et de chutes de cheveux. Des dizaines de cas de légionellose ont été recensés dans la ville, et dix habitants sont morts. Cette semaine, des filtres ont été installés sur les robinets de particuliers. (Crédits APTN, EVN, REUTERS)
Publicité