Vidéos A la une
L'avocat du centre de vacances de Saint-Bernard-d'Ascou, dans l'Ariège, où un enfant de 8 ans est mort après s'être plaint de maux de ventre, s'est exprimé pour la première fois sur BFMTV. "Il est trop tôt pour s'exprimer sur la cause du décès", a assuré Ludovic Serrée de Roch, affirmant par ailleurs que la colonie de vacances était composée de "professionnels aguerris". "Le centre de vacances s'associe à la tragédie de [la famille de l'enfant décédé]", a également déclaré l'avocat.
Publicité