Vidéos A la une
SPOKANE (nord-ouest des États-Unis) - 10 juin 2015 - Une Américaine de 37 ans, figure de la cause noire se trouve au coeur d'une polémique sur son origine ethnique. Depuis des années, Rachel Dolezal se serait fait passer pour une Afro-Américaine. L'affaire a éclaté lorsque ses parents ont diffusé des photos d'elle adolescente, avec des cheveux blonds et lisses. Ils ont confirmé que leur fille s'était toujours intéressée aux questions de diversité mais disent ne pas comprendre son désir de falsifier la réalité. Médiatrice auprès de la police de Spokane dans l'État de Washington, elle avait à ce titre indiqué dans un formulaire être en partie noire, blanche et de sang indien. Elle est aussi la présidente locale de la NAACP, l'une des principales organisations de défense des droits des Noirs. Interrogée sans détour par une chaîne locale, la jeune femme a préféré esquiver. La NAACP soutient le bilan de sa militante, expliquant que l'origine ethnique n'est pas un critère pour faire carrière au sein de l'organisation.
Publicité