Vidéos A la une
ROME - 15 juin 2015 - Deux archevêques américains accusés d'avoir couvert pendant plusieurs années des prêtres pédophiles ont remis leur démission lundi. Mgr Nienstedt, archevêque de Saint Paul et Minneapolis et son adjoint étaient soumis à la pression d'associations de victimes. Mais c'est finalement la ligne plus sévère voulue par le pape François qui a conduit à cette double-démission aux allures de limogeage. Le même jour, le Vatican a en effet annoncé l'ouverture le 11 juillet du premier procès contre un ancien nonce apostolique. Josef Wesolowski est accusé d'avoir eu des relations avec des mineurs dans un quartier pauvre de Saint-Domingue. Des mesures anti-pédophilie qui contrastent avec la loi du silence qui prévalait jusqu'alors. L'instance qui obéira au droit canon jugera autant les faits de pédophilie que ceux de négligence ou de complicité. Une manière de mettre les évêques devant leur responsabilité.
Publicité