Vidéos Argent/Bourse
"C'était mieux avant", c'est le sentiment de près de la moitié des Français. Selon une étude publiée par la Drees, 46 % des Français estiment que leur situation s'est dégradée par rapport à celle de leurs parents. Ce sentiment de déclassement est en constante hausse depuis 2004. Ce sont les chômeurs et ceux qui ont un emploi précaire qui expriment le plus cette opinion. Que peut-on en déduire ? Selon Nicolas Doze, le déclassement ressenti par les Français aura des impacts dans les urnes. En effet, ceux qui pensent que c'était mieux avant seront tentés de voter pour des candidats qui leur promettent de revenir au monde d'avant. - Intégrale Placements, du mardi 12 juillet 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Publicité