Société
Des syndics se livrent dernièrement à une censure étrange : il serait mal vu, voire provocateur, d’afficher ouvertement le drapeau français. Pour découvrir l'origine de cette gêne, il faut creuser un peu dans notre histoire...
Société
Un couple de retraités a reçu début septembre une lettre de Foncia, le syndic de son immeuble, leur demandant de retirer un drapeau français planté dans leur jardin pour "éviter tout débordement". Le groupe a depuis présenté ses excuses au couple.
Société
Le drapeau français accroché au fronton d’une école d’Ajaccio a été arraché dans la nuit de dimanche à lundi.  L’étendard a ensuite été brûlé et remplacé par le drapeau marocain.
Publicité