Laura Smet a annoncé ce lundi sa décision d’attaquer le testament de son père selon lequel l’intégralité du patrimoine du rockeur reviendrait à Laeticia. Mais elle pourrait très vite déchanter…

David Hallyday et Laura Smet invoqueront, à n’en pas douter, cette notion juridique qu’est la "réserve héréditaire" pour récupérer la part d’héritage qu’ils estiment leur être due.

De fait, si en droit français il se révèle absolument impossible de déshériter ses enfants (sauf s’ils tentent du tuer leurs parents), il en est tout autrement du côté du droit américain. Outre-Atlantique, il est parfaitement autorisé de léguer l’intégralité de sa fortune à la personne de son choix. Et si, les grands enfants du clan Hallyday sont bien décidés à se "battre", l’histoire prouve que d’autres personnalités ont déjà tenté de récupérer la part du gâteau qui était supposée leur revenir… En vain.

Jean-Michel Jarre débouté il y a peu

C’est le cas du compositeur et interprète Jean-Michel Jarre, fils de l’illustre Maurice Jarre, lui-même chef d’orchestre et compositeur de musiques de films. Ce dernier avait, après son divorce, très vite, décidé de partir vivre aux Etats-Unis. En Californie précisément. Depuis plus de trois décennies, Maurice Jarre s’était constitué un patrimoine immobilier essentiellement situé sur le sol américain. Il avait, par ailleurs, très rapidement refondé une famille. Si bien que l’essentiel de ses biens et sa vie se trouvaient en Californie.

Aux yeux de la justice américaine, cette installation fut donc considérée comme "ancienne et durable", prouvant alors la bonne foi du compositeur. A cela s’ajoute le fait que, avant de mourir, Maurice Jarre avait décidé de tout léguer à sa dernière épouse. Résultat pour son fils Jean-Michel, fruit d’une précédente union, rien ne le contraignait à lui léguer quoique ce soit. Tout du moins, rien au regard de la loi américaine.

Naturellement, Jean-Michel Jarre avait alors contesté cette décision testamentaire et invoqué la désormais célèbre "réserve héréditaire" pour obtenir une part de l’héritage de son père. Sauf que le 27 septembre 2017, révèle Capital, le verdict est tombé. Seule la dernière épouse de Maurice Jarre a pu bénéficier de l’héritage du compositeur. Jean-Michel Jarre a donc totalement été déshérité. Sans compter qu’aux yeux de la justice américaine, ce dernier ne se trouvait pas "dans une situation économique de précarité ou de besoin", relaie Capital.

Un chemin semé d’embûches

Résultat : au vu de ce cas relativement similaire à celui que vit actuellement le clan Hallyday, il y a fort à parier que David et Laura se heurteront à la même probématique. A savoir : celle d’une loi californienne selon laquelle l’auteur d’un testament demeure totalement libre de priver ses enfants de l’héritage qui, en droit français, devrait théoriquement leur revenir.

Publicité
Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure et, compte tenu des cas ayant fait jurisprudence en France (la Cours de cassation admettant la validité d'un testament réalisé aux Etats-Unis sous certaines conditions), la tâche risque de se révéler ardue du côté de David et de Laura. Nettement moins du côté de Laeticia.

En vidéo - Est-il choquant de la part de Johnny Hallyday de déshériter Laura Smet et David Hallyday ?

 

Est-il choquant de la part de Johnny Hallyday de déshériter Laura Smet et David Hallyday ? 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet