Si certaines pannes requièrent de retourner en boutique pour réparer votre smartphone, d’autres peuvent se révéler beaucoup plus simples. Il serait même possible d’effectuer vous-même les réparations en question. On vous dit comment.

Oui. Faire jouer votre garantie histoire de remplacer votre nouveau smartphone malencontreusement tombé dans le café du matin constitue la solution la plus simple pour pouvoir de nouveau l’utiliser. Mais qu’en est-il lorsqu’il n’est plus possible de faire jouer la garantie ? De là, deux possibilités s’offrent à vous : changer de téléphone, ou bien tenter de vous remémorer vos cours de technologie du collège afin de le réparer vous-même. Impossible dites-vous ? Et pourtant, si vous vous posez les bonnes questions et que vous disposez de quelques outils, une relation au beau fixe entre votre téléphone mobile et vous est toujours envisageable.

Combien ça coute ?

En principe, le prix des pièces détachées peut varier du simple au double. Preuve en est : celui d’une batterie oscille entre 20 et 60 euros, celui d’un écran entre 50 et 350 euros. Résultat : si vous avez identifié la panne, mieux vaut solliciter l’aide d’un réparateur. Surtout si vous estimez que la facture pourrait dépasser les 150 euros. Le surcoût se révèle bien souvent négligeable. De manière générale, la grande majorité des smartphones ne peut être totalement remise en état. Seuls les écrans et la batterie le sont.

A lire aussi : Cinq conseils pour préserver l'autonomie de son smartphone

Posez-vous les bonnes questions

Aussi, avant de vous lancer, il convient de vérifier quelques points. A commencer par la batterie (au bout de trois ans, elle est généralement en fin de parcours). Mieux vaut, dans ce cas, la remplacer. Dans l’absolu, un smartphone contient quantité de pièces. Difficile donc de poser un diagnostic précis. Evitez donc d’acheter des pièces inutilement. Mieux vaut, là encore, faire appel à un professionnel. Autre conseil : fuyez les pièces qui vous semblent bien trop onéreuses. Leur fiabilité laisse souvent à désirer. Quant aux petites boutiques de téléphonie ayant pignon sur rue, certaines sont très professionnelles, d’autres nettement moins. Mieux vaut, dans ce cas, passer par des sites tels que www.brico-phone.com, ou www.ifixit.com reconnus pour leur sérieux.

Trouvez le bon mode d’emploi

Mais si dans ce lot de bémols, vous vous sentez l’âme d’un technicien et que vous êtes parvenu à identifier la panne, la première chose qu’il conviendra de vous procurer n’est autre qu’un mode d’emploi de qualité. Pour déterminer si la difficulté de réparation se révèle à votre portée, plongez dans ce fameux mode d’emploi puisque le niveau de difficulté est indiqué à l’intérieur. Le plus souvent, vous le trouverez sur Internet. Ce que vous propose le site iFixit. Lequel recense des milliers de guides rédigés avec soin et traduits dans toutes les langues. Chaque réparation est, par ailleurs, notée en fonction de sa simplicité d’exécution (facile, modérée ou difficile). Evitez donc de vous aventurer dans des réparations difficiles, si votre expérience du démontage s’avère proche du néant.

Combien de temps ?

Techniquement, les réparations les plus simples ne vous prendront que quelques minutes, les plus délicates plusieurs heures. Si vous êtes novice en la matière, il y a fort à parier que les indications données par les sites affichant les modes d’emploi de qualité ne seront pas de bons indicateurs de temps. Dans tous les cas, prenez le temps de démonter doucement mais sûrement votre smartphone. Faute de quoi, vous risqueriez de l’abîmer. L’essentiel résidant dans le fait de bien observer la manière dont chaque câble est connecté.

Après le démontage… le remontage !

C’est sûrement là le véritable défi. Il est essentiel de vérifier, dès le départ, par combien d’étapes vous devrez passer une fois votre smartphone éventré. Si celui-ci passe par des dizaines et des dizaines d’étapes, mieux vaut vous assurer au préalable que les photos présentes sur votre mode d’emploi sont nettes.

Publicité
Côté outils, oubliez votre marteau et vos tournevis habituels. Là encore, il convient de vous munir d’outils spécifiques : microtournevis, éléments en plastique, ventouse afin d’extraire l’écran, coussin chauffant histoire d’assouplir la colle qui maintient votre smartphone en place. Sachez que ce type d’outil s’avère parfois fournis avec les pièces de rechange de votre téléphone. C’est le cas des iPhone (leur boitier contient généralement une ventouse). Vous trouverez également des kits d’outils complets sur Amazondont les prix ne dépassent généralement pas 15 euros.

En vidéo - La chronique d'Anthony Morel : Prolonger la durée de vie de son smartphone