Facebook est un réseau social qui regroupe plus de 500 millions de personnes à travers le monde et 15 millions en France. Parmi tous les échanges qu'il permet, certains ont donné lieu à des histoires extraordinaires, insolites, parfois même inquiétantes. Voici les anecdotes les plus folles qui ont marqué Facebook.

''Chiffres : Relaxnews et Facebook.''

La page Facebook de Nicolas Sarkozy piratée

 

"Chers compatriotes, compte tenu des circonstances exceptionnelles que connaît notre pays, j'ai décidé en mon âme et conscience de ne pas me représenter à l'issue de mon premier mandat en 2012. Pour vous expliquer ce geste, je vous convie tous d'ores et déjà à ce grand événement populaire (...)"

Voici la version corrigée (sans les fautes d'orthographes)  du message que l'on pouvait lire dimanche 23 janvier sur la page Facebook de Nicolas Sarkozy. Un lien invitait ensuite les internautes à assister au "pot de départ de départ de Nicolas Sarkozy", un événement Facebook auquel plus de 200 000 personnes avaient accepté d'aller.

 

Le canular a été découvert quelques heures plus tard et le message suivant a été posté par Nicolas Sarkozy, remplaçant la "fausse" annonce précédente :  "Mon compte Facebook a donc été piraté ce soir, peut-être pour me rappeler qu’aucun système n’est infaillible. Je prends note de la leçon d’écriture et d’orthographe, mais ne souscris pas aux conclusions un peu hâtives du message… Merci à ceux qui auront reconnu l’erreur, et merci encore pour votre soutien."

 

 On ne sait toujours pas à l'heure actuelle qui sont les plaisantins qui ont piraté le compte Facebbok de Nicolas Sarkozy mais leur canular a fait le tour de la Toile !

 

 Mise à jour du mardi 25 janvier : 

 

Mardi 25 janvier au matin, la page Facebook du président de la République a été de nouveau piratée. Le message a assez vite été effacé mais le pirate qui a accédé au compte de Nicolas Sarkozy a réécrit la même chose que dimanche, à savoir qu'il ne se présenterait pas en 2012 "compte tenu des circonstances exceptionnelles que connaît notre pays". 

 

Publicité
Pour en savoir plus, le magazine en ligne Slate.fr recense dans un article toutes les méthodes de piratage pour s'introduire dans un compte Facebook afin d'expliquer comment la page président a pu être piratée. 

 

Publicité