L'abonnement internet "Triple play" (internet, téléphone et télévision) était dans la ligne de mire du gouvernement. La partie télévision de l'abonnement ne bénéficiera plus de la TVA à 5,5 %. Une hausse qui se répercutera directement sur votre facture.

Votre abonnement internet va augmenter

Votre facture internet va bientôt subir une nette augmentation. Le gouvernement français envisageait de supprimer la TVA accordée aux télévisions, et, suite logique, aux offres "Triple play". Les députés viennent de le voter : la taxe passera donc d'un 5,5% avantageux à un lourd mais néanmoins normal 19,6% dans le cadre du projet de budget de 2011.

Le "Triple play" est une offre des Fournisseurs d'accès internet (FAI) qui propose, sous le même abonnement, l'accès à internet, le téléphone fixe et la télévision. A l'heure actuelle, lorsque vous payez votre offre "trois en un", votre facture est divisée en deux parties. La moitié de la facture bénéficie de la TVA à 5,5% qui représente la partie télévision de l'offre. Les 50% restants sont soumis à une taxe de 19,6% (internet et téléphone).

Petits privilégiés

Les Français sont des petits privilégiés. Une offre "triple-play" plafonne, pour presque tous les opérateurs, en dessous des 30 euros par mois. Ce tarif est le plus bas du monde. Avec la fin de cette niche, il devrait retrouver un seuil "normal".

Ce traitement de faveur vit donc ses derniers jours. Les réactions des patrons des FAI ne se sont pas fait attendre. Martin Bouygues, PDG de Bouygues, a déjà averti ses clients. "On verra qui paie, soit l'entreprise, soit l'entreprise et les clients" [...] "je crois un peu plus à cette dernière solution". Le directeur général de Iliad (Free et Alice), Maxime Lombardini est encore plus clair : "Ce serait une atteinte très directe au pouvoir d'achat des consommateurs, car les opérateurs ne pourront pas éviter de répercuter la modification de la TVA."

"Un prétexte"

Publicité
Ce retrait de privilège est motivé officiellement pour répondre à une mise en demeure de la Commission européenne. Mais ce serait, selon M. Lombardini, un "prétexte" pour récupérer de l'argent. Une hausse de la taxation de l'offre "Triple play" permettrait à l'Etat de récolter quelques centaines de millions d'euros supplémentaires par an. Mais les Régions ont déjà des vues sur le pactole et veulent leur part du gâteau. Elles estiment qu'elles sont les premières à payer pour la campagne de numérisation des foyers. Cette hausse de TVA leur permettrait également de compenser le manque à gagner depuis la suppression de la taxe professionnelle.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :