Découvrez avec Planet.fr, et les explications de Grichka Bogdanov, ce qu'a dévoilé la NASA durant sa conférence du jeudi 2 décembre sur la découverte d'une vie extraterrestre. 

 

  Jeudi 2 décembre 2010, la NASA a donné une conférence de presse. Cette conférence sur la vie extraterrestre a en fait dévoilé une découverte faite dans le lac salé Mono Lake... en Californie.

 

En quoi cette découverte terrestre pourrait-elle être extraterrestre ? 

 

Dans ce lac salé, les scientifiques de la NASA ont découvert une bactérie qui pouvait se développer grâce à l'arsenic. Cet élément est toxique, mais il fait pourtant partie de l'ADN de cette bactérie. 

 

Or, sur Terre, tous les êtres vivants sont composés de ces six éléments : carbone, hydrogène, azote, oxygène, phosphore et souffre. Il s'agit donc bien de la découverte d'une nouvelle forme de vie, qui montre aux scientifiques qu'il peut y avoir une vie extraterrestre sur des planètes qui ne sont pas semblables à la Terre.

 

Le point de vue de Grichka Bogdanov : "Rien de nouveau"

 

La rédaction de Planet.fr a contacté Grichka Bogdanov afin d'avoir ses impressions sur cette découverte, qu'il juge "pas fondamentale mais intéressante".

 

Il explique que "ce n'est pas ce à quoi certains spectateurs de la conférence pouvaient s'attendre sur la découverte de la vie ailleurs" car il n'y a "rien de nouveau".

 

Il ajoute cependant, que cette découverte est "intéressante dans l'extrêmophilie", un terme qui qualifie les créatures terrestres dont la biologie permet de vivre dans des conditions extrêmes. Grichka Bogdanov explique qu'"on ne savait pas, malgré tout, que l'une des bases de l'ADN pouvait être l'arsenic et non le phosphore, ce qui est étonnant car c'est une variation biologique d'une créature. Le spectre des êtres vivants est donc plus large qu'on pouvait le croire".

 

Publicité
Pour conclure, le scientifique nous raconte une plaisanterie qu'il a lue sur Internet : "J'ai même lu sur Internet un commentaire de quelqu'un qui disait : 'Une bactérie faite à partir d'arsenic, c'est comme les frères Bogdanov'".

 

Photo : le Mono Lake, en Californie © NASA

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :