La police a procédé vendredi à plusieurs arrestations dans les milieux islamistes dans plusieurs villes de France. Cette opération intervient huit jours après l'affaire Mohamed Merah.

Un coup de filet dans les milieux islamistes radicaux a abouti vendredi à la mise en garde à vue de 17 personnes et la saisie d'armes, dont plusieurs kalachnikovs.

Parmi les interpellés figure Mohammed Achamlane, leader de Forsane Alizza ("Les Cavaliers de la Fierté"), un groupe salafiste radical dissous en février par le ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui l'accusait de préparer à la lutte armée.

Publicité
Ce type d'opérations "va continuer", a déclaré Nicolas Sarkozy sur Europe 1. Selon un haut responsable policier, "une centaine"  d'islamistes radicaux sont dans le collimateur des autorités. Réalisé dans plusieurs villes de France (Nantes, Toulouse, Paris, Marseille,  Lyon, etc., ce coup de filet n'est "pas directement lié" à l'enquête sur les crimes de Merah, a indiqué la police.

Regardez la vidéo du GIGN en plein action :

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité