De passage à Brest, où elle accompagnait François Hollande, Valérie Trierweiler est revenue samedi sur le scandale du tweet contre Séglène Royal. Voici sa déclaration en vidéo. 

Publicité

Samedi 14 juillet, Valérie Trierweiler est revenue pour la première fois sur l'affaire du tweet d'encouragement à Olivier Falorni qui avait fait tant de bruit.

Devant les caméras de BFM TV, elle déclare, tout sourire : "Je tournerai sept fois mon pouce avant de tweeter".
 
La compagne de François Hollande avait rédigé un tweet afin d'encourager le rival de Ségolène Royal durant les élections législatives. Un geste qui avait fait polémique.
 
La semaine passée, Thomas Hollande, le fils de François Hollande et de Ségolène Royal, était lui aussi revenu sur l'affaire dans une interview au magazine Le Point. "Je savais que quelque chose pouvait venir d'elle un jour, mais pas un si gros coup" avait-il déclaré. Des propos qu'il a nié par la suite. 
 
François Hollande a, de son côté, déclaré durant son interview du 14 juillet que "les affaires privées se règlent en privé" mettant un terme a cette polémique.
 
 
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité