Une étude d'Ipsos Global Public Affaires pour Reuters révèle qu'un humain sur sept croit qu'il vivra la fin du monde de son vivant... et qu'elle pourrait bien arriver le 21 décembre prochain, comme le prédit la prophétie maya... Les détails avec Planet.fr.

L'institut de sondage Ipsos Global Public Affairs a interrogé 16 262 personnes dans 21 pays au sujet d'une éventuelle prochaine fin du monde. Résultat, environ 15% des humains s'imaginent vivre la fin du monde au cours de leur vie. Et environ 10% sont même convaincus qu'elle arriverait le 21 décembre 2012, comme le prédit la prophétie maya.

Cependant, des différences notables sont à constater entre les pays. Ainsi, en France, seulement 6% de la population pense qu'ils connaîtront la fin du monde. La Belgique et la Grande-Bretagne suit de près, avec seulement 7% de leurs habitants convaincus de vivre l'apocalypse.

Aux Etats-Unis et en Turquie, 22% croient en l'apocalypseEn revanche, le pourcentage s'élève à 22% en Turquie et aux Etats-Unis, suivis de près par l'Afrique du Sud et l'Argentine.

D'après Keren Gottfried, de l'institut de sondage, "qu'elle soit l'oeuvre de la main divine, d'une catastrophe naturelle ou d'un évènement politique, quelle qu'en soit la raison, une personne sur sept pense que la fin du monde arrive. Peut-être est-ce à cause de l'attention médiatique accordée à l'une des interprétations de la prophétie maya".

Les moins de 35 ans, peu éduqués, à faibles revenusEn effet, depuis maintenant quelques années, les médias n'ont de cesse de souligner que le calendrier maya, long de 5 125 ans, prendra fin le 21 décembre 2012, et que certains annoncent qu'il s'agirait alors de la fin de notre monde.

Publicité
Le sondage met également en lumière les populations les plus concernées par cette frayeur : il s'agit des moins de 35 ans, ayant reçu un faible niveau d'éducation, vivant avec un faible revenu...

© MaxPPP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :