Le sous-préfet détenait cannabis et cocaïne. Il a été placé en garde à vue, puis déféré mardi devant les juges.

Publicité

Frédéric L., 44 ans, sous-préfet, réputé proche de l'UMP et détaché auprès du ministère des Finances, a été placé en garde à vue pour usage et détention de stupéfiants dans la nuit de lundi à mardi rapporte Le point. Qui affirmait d'abord qu'il s'agissait d'un collaborateur de Pierre Moscovici avant que ce dernier ne démente l'information. 

Dans un communiqué, le ministre de l’Economie et des Finances "précise qu’il ne s'agit pas de l'un de ses collaborateurs" et "s’en remet à l’enquête en cours".

C'est vers 1h30 que les déambulations du haut fonctionnaire ont attiré l'attention de la brigade anti-criminalité du 12e arrondissement de Paris.

Interpellé, l'homme était en possession de cocaïne et de cannabis. Placé en garde à vue, il a expliqué aux policiers qu'il sortait d'une soirée "particulière" où il a acquis pour 200 euros de cocaïne. À l'issue de sa garde vue, le haut fonctionnaire a été déféré au parquet de Paris. Le magistrat de permanence a prononcé une injonction thérapeutique.

 

 

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

1 commentaire

...................super un

Portrait de frenchtouch

 ...................super un sous préfet ! 44 ans , un petit jeune quoi ! et c'est ces personnes là qui mettent aux murs nos délinquants ! super ! bel exemple, bravo, moi ce que j'espére c'est que compte tenu de son statut (sous préfet, ce n'est pas rien quand même), c'est qu'il en prenne un max, que l'on fasse un exemple...sinon le laisser faire à ce niveau, cela va nous perdre tous ! Bonjour la république !

Votez pour ce commentaire: 

Publicité