A quatre ans, Tommasino vient d’hériter d’une fortune colossale. Faisant de lui le chat le plus riche du monde.

A lui la vie de pacha. Tommasino, quatre ans, vient d’hériter de 10 millions d’euros.  Ce chat noir de gouttière, italien, est devenu "aristochat" le jour où sa richissime maitresse l’a recueilli dans la rue. Le matou menait auparavant une vie aussi sombre que son pelage, en fouillant les poubelles de Rome pour survivre.

Depuis, les choses ont donc bien changé pour lui… Dans son testament, sa maîtresse, âgée de 94 ans et décédée le mois dernier, avait décidé de lui léguer "l’intégralité de ses biens" amassés dans toute l’Italie par son défunt mari. Le minou est donc devenu propriétaire de deux appartements, d’une villa à Rome et d’une autre à Milan, de terrains en Calabre, de nombreux comptes bancaires et portefeuilles d’actions…

Seul hic, comme les animaux ne peuvent pas directement hériter d’argent en Italie, sa fortune a été confiée à l’infirmière de la vieille dame, qui devra donc gérer le magot du matou. Une partie devrait être reversée à des associations de protection des animaux. "Pour qu’il se sente bien, il n’a besoin que d’un peu de lait et de beaucoup de câlins", ont indiqué les avocats de sa famille.

Publicité
Si Tommasino est aujourd’hui millionnaire, il n'y a cependant pas de quoi foueter un chat pour Gunther IV, l'animal le plus riche du monde, un berger allemand dont la fortune personnelle est estimée à 280 millions d’euros... 
© wikimedia

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :