En pleine promotion pour la sortie de son livre Le Bal des hypocrites, Tristane Banon a accordé une interview au magazine féminin Be. Elle revient une nouvelle fois sur l'affaire DSK et en profite pour dire ce qu'elle pense d'Anne Sinclair. Les détails avec Planet.fr.

Avec son livre Le Bal des hypocrites paru le 13 octobre dernier, Tristane Banon est en pleine promotion et accorde un peu plus de temps à la presse. Cette semaine, elle a justement accordé une interview au magazine Be (sorti le 25 novembre).

Dans les colonnes du magazine, la jeune journaliste-romancière revient évidemment sur Dominique Strauss-Kahn, mais surtout sur son épouse, Anne Sinclair. Tristane Banon explique ce qu'elle pense de l'attitude de cette femme vis-à-vis de son époux, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne mache pas ses mots.

"Anne Sinclair a une énorme part de responsabilité""Je ne peux pas m'empêcher d'avoir un minimum de solidarité pour une femme qui est la plus grande cocue de l'histoire des médias. Elle doit morfler (...) Anne Sinclair, j'ai longtemps pensé que c'était une femme aveuglée, dans le déni. Je n'aurais jamais dit du mal d'elle avant le 15 mai. Mais elle a continué à le couvrir, à payer, à montrer qu'elle était auprès de lui", explique Tristane Banon.

La jeune femme ajoute que selon elle, Anne Sinclair et les proches de DSK auraient dû l'obliger à se faire soigner : "A mes yeux, cet homme est complètement malade. Il appartient à son entourage, qui ne l'a pas forcé à se soigner, de partager sa culpabilité [...] Anne Sinclair a une énorme part de responsabilité".

Publicité
Enfin, questionnée sur l'affaire du Carlton de Lille, elle avoue apprécier "que ces affaires sortent. [...] Il y en aura d'autres à venir. [...] Je pense qu'Anne Sinclair n'est pas au bout de ses peines".

© MaxPPP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :