Alors que son prédécesseur avait dépensé plus de 9 millions d'euros en sondages lors de sa présidence, François Hollande avait décidé de rompre avec cette habitude extrêmement coûteuse... Mais voilà que l'Elysée vient d'annoncer que la pratique des sondages allait reprendre ! Le point avec Planet.fr.

François Hollande l'avait promis lors de sa campagne présidentielle, le 15 avril, dans le Journal du Dimanche : "L'Elysée ne commandera plus de sondages !" Il faut dire que les pratiques de son prédécesseur avaient été très coûteuses...

En effet, en 5 ans de présidence, Nicolas Sarkozy avait commandé de très nombreux sondages, pour un montant total de 9,4 millions d'euros ! Et ce qui avait le plus choqué, c'est que certains sondages n'avaient absolument aucun aspect politique... Comme lorsque le président cherchaient à savoir ce que les Français pensaient de sa relation avec Carla Bruni.

Seulement, depuis quelques semaines, les sondages effectués par les médias montrent que le côte de popularité de François Hollande ne cesse de chuter. Ce que pensent les Français du président et de son action est aujourd'hui au coeur de l'Elysée.

Pas de dépenses excessivesD'après Le Parisien, l'Elysée aurait donc décider de signer très prochainement une convention avec le Service d'information du gouvernement (SIG), qui travaille pour Matignon. Le but : commander des sondages concernant le président de la République.

Philippe Guibert, à la tête du SIG depuis le 5 septembre dernier, explique au Parisien que "la convention prévoit que l'Elysée demande au cabinet du Premier ministre de passer commande au SIG pour la réalisation d'études qualitatives ou quantitatives".

Publicité
Cependant, il précise bien qu'en ces temps de crise, il sera fait "une pratique raisonnée et raisonnable" de ces sondages, et "pas de dépenses excessives". Ainsi, à Matignon, on rassure : il n'y aura pas de sondage demandant "Est-ce que Jean-Marc Ayrault est bien coiffé ? Est-ce que le président a bonne mine ?" Les services de Matignon expliquent même que l'Elysée sera tenu de rembourser ces enquêtes au SIG.

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité