Le 10 mai 2010, à l'occasion de la journée nationale des de l'esclavage, Ségolène Royal rendait hommage sur sa page facebook à un héros révolutionnaire du XVIIIe siècle...qui n'aurait existé que sur Internet !

Ségolène Royal trompée par un internaute !

Ségolène Royal rendait hommage le 10 mai 2010, Journée nationale de l'esclavage, à Léon-Robert de L'Astran, farouche ennemi supposé de la traite des noirs sur sa page Facebook. "Ce capitalisme négrier dont la région porte l'empreinte eut ses dissidents : au XVIIIe siècle, Léon-Robert de l'Astran, humaniste et savant naturaliste mais également fils d'un armateur rochelais qui s'adonnait à la traite, refusa que les bateaux qu'il héritait de son père continuent de servir un trafic qu'il réprouvait."

Malheureusement pour la présidente de la région Poitou-Charentes, ce héros révolutionnaire n'aurait jamais existé révèle le quotidien ''Sud-Ouest''. Pire encore, il serait une pure création d'Internet et l'objet d'un article de Wikipedia, encyclopédie participative en ligne. Wikipedia a d'ailleurs supprimé la page le 7 juin. La cause ? Un "canular". Selon Jacques de Cauna, un historien bordelais, il n'y aurait "aucune trace dans les archives" de Léon-Robert de l'Astran, qui serait "le fruit de l'imagination de quelqu'un qui s'est peut-être inspiré d'histoires réelles de fils de négriers".

Jean-Louis Mahé, un autre confrère assure à l'AFP n'avoir "jamais vu ce nom-là ; on ne peut vérifier aucun des détails qui sont donnés, il ne figure sur aucun registre de l'époque pas plus que le nom du bateau de son père qui était armateur".

Publicité
A désirs d'avenirs, on fait profil bas. Sophie Bouchet-Petersen, cofondatrice du mouvement, avoue être l'auteur de cet hommage à Léon-Robert de L'Astran, s'excusant de cette référence erronée tout en se justifiant: "(...) on aurait aimé qu'il existât, tant l'histoire était belle."

Contactée par l'AFP lundi 7 juin, Ségolène Royal n'a toujours pas réagi mais a toutefois modifié sa page Facebook.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité