Dans une interview accordée à France 3, l'ex-candidate aux législatives explique pourquoi elle sera absente lors de la prochaine université d'été du Parti socialiste fin août... et s'estime "pas indispensable" au parti.

Alors que l'université d'été du Parti socialiste débutera fin août à La Rochelle, Ségolène Royal a d'ores-et-déjà annoncé qu'elle n'en ferait pas partie. En effet, l'ex-candidate aux législatives se trouvera en Afrique du Sud pour la réunion de l'Internationale socialiste.

Dans une interview accordée à France 3 alors qu'elle se rendait au festival du Nombril du monde à Pougne-Hérisson, dans les Deux-Sèvres, elle explique qu'"elle a fait le choix d'aller à la réunion de l'Internationale socialiste en Afrique du Sud. Je vais essayer de rencontrer Nelson Mandela, qui est très malade, je voudrais absolument rencontrer cette légende vivante [...] Je suis touchée qu'on se préoccupe quand je suis quelque part. Je crois que c'est bien d'être libre. J'utilise mon temps de la façon la plus utile possible. Je ne suis pas indispensable au Parti socialiste. Tous les militants seront là pour réfléchir, il y aura beaucoup de responsables du Parti socialiste..."

Publicité
Son absence lors de l'université d'été de La Rochelle, ville dans laquelle elle se présentait aux législatives en juin dernier, laisse croire que Ségolène Royal n'a pas encore vraiment digéré sa défaite. Sa rentrée politique va donc, semble-t-il, être assez silencieuse...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité