Au programme de la Sécurité sociale pour 2011 ? Des économies ! Quels médicaments seront moins remboursés? A quelle hausse des tarifs des mutuelles s'attendre ? Quelles mesures affecteront les malades "longue durée" ? Tour d'horizon.

1. La valse des déremboursements

On sait dans les grandes lignes à quelle sauce sera mangée la Sécurité sociale en 2011 : les députés ont voté le 2 novembre en première lecture le "PLFSS" - projet de loi de financement de l'organisme. Ce budget, qui va maintenant être examiné au Sénat, prévoit notamment des mesures d'économies pour l'Assurance maladie, l'une des quatre branches de la Sécu.

 

Certains médicaments seront moins remboursés : ceux à vignette bleue, dont le service médical rendu est jugé "modéré". Actuellement remboursés par la Sécu à hauteur de 35%, ils ne le seront plus qu'à 30%. Exemples de médicaments concernés : Spasfon, Smecta.

 

Les dispositifs médicaux sont aujourd'hui pour la plupart remboursés à 65% - ce sera 60% en 2011. Pansements, seringues, béquilles : lamesure concerne ces accessoires qui aident à prévenir, soigner ou atténuer les effets d'une maladie ou d'une blessure. Le PLFSS précise que les fauteuils roulants, remboursés à 100%, "le seront encore demain".

 

Publicité
Les actes médicaux. Actuellement, un patient qui subit des actes médicaux coûteux à l'hôpital ou en ville paie 20% du prix de l'acte, si celui-ci est facturé moins de 91€. Quand le prix dépasse 91€, il paie une somme forfaitaire de 18€. En 2011, l'acte devra coûter plus de 120€ pour que la somme forfaitaire se déclenche. Exemple : pour une opération à 110€, un patient paie actuellement le forfait de 18€ ; en 2011, il paiera 20% du prix, soit 22€.

Publicité