Vous avez des actions ? Vous touchez des dividendes ou des intérêts ? Vous revendez un logement ? Vous êtes concerné ! Le gouvernement va mettre dès 2011 les épargnants à contribution pour rétablir l'équilibre financier du système de retraites. Certains placements vont voir leurs rendements diminuer par des hausses de taxes. Explications.

Publicité

1-Les plus-values immobilières davantage taxées

Actuellement, lorsque vous revendez un logement, les plus-values sont taxées à hauteur de 28,1% - 16% de prélèvement forfaitaire et 12,1% de contributions sociales (CSG, CRDS, etc.).

Avec la réforme. La loi sur la réforme des retraites prévoit de faire passer le prélèvement forfaitaire à 17%, donc l'ensemble de la taxe à 29,1%.

Les exonérations actuelles sont maintenues : la résidence principale et les logements détenus depuis plus de 15 ans ne sont pas concernés par la taxation des plus-values immobilières.

Bénéfice attendu par l'Etat : 45 millions d'euros en 2011, 50 en 2020.

A lire aussi : Les conseils pour bien vendre son logement en temps de crise