Vous pensiez perdre l'argent investi dans le rachat de trimestres pour partir à la retraite dès 60 ans à taux plein ? Rassurez-vous, l'Etat devrait les rembourser !

Retraite : l'Etat devrait rembourser les trimestres rachetés

Alors que rien n'était officiellement prévu pour les salariés qui avaient racheté inutilement des trimestres en vue d'un départ à la retraite dès 60 ans, le ministère du Travail a annoncé le 20 juillet que l'Etat devrait rembourser les salariés concernés, à hauteur de 200 millions d'euros maximum.

La loi Fillon de 2003 permettait en effet aux salariés de racheter un maximum de 12 trimestres non travaillés, en vue de pouvoir partir à la retraite à taux plein dès 60 ans. Avec le recul de l'âge légal de départ à 62 ans, ces salariés se seraient retrouvés à avoir trop cotisé lors de leur départ en retraite.

Depuis 2003, 29 000 personnes ont eu recours à ce rachat, mais seulement 9 000 n'ont pas encore liquidé leur retraite. Ce sont donc ces salariés qui seront concernés par le remboursement des trimestres rachetés. L'ensemble de leurs 54 000 trimestres rachetés devrait représenter un montant maximum de 200 millions d'euros, compte tenu des majorations liées au temps écoulé entre le paiement et le remboursement.

Les conditions pour se faire rembourser :

Publicité
Evidemment, seuls les assurés non encore retraités pourront bénéficier du remboursement. Ils doivent par ailleurs être nés à compter du 1er juillet 1951 et avoir racheté leurs trimestres avant le 13 juillet 2010, date de la présentation de l'avant-projet de la réforme des retraites en Conseil des ministres.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :