Vous avez racheté des trimestres pour partir à la retraite dès 60 ans sans subir de décote ? Ils vous sont désormais inutiles et vous ne serez pas remboursés !

Retraite : les trimestres rachetés ne seront pas remboursés

Depuis 2003, la loi autorise les salariés à racheter des périodes pendant lesquelles ils n'ont pas ou que peu cotisé, par exemple, les années d'études. Ce rachat est possible dans la limite de 12 trimestres.

Cependant, les milliers de salariés qui ont racheté des trimestres se trouvent aujourd'hui dans une situation délicate. En effet, ceux qui souhaitaient partir à la retraite sans décote plus tôt grâce à ce moyen, auront cotisé pour rien, l'âge de la retraite passant progressivement de 60 à 62 ans.

Concrètement, une personne qui a racheté des trimestres lui permettant de partir à la retraite sans décote dès 60 ans devra, au terme de la réforme, travailler encore deux ans... et aura donc "trop" cotisé.

Publicité
Malheureusement pour ces salariés, aucun dispositif de remboursement n'a été prévu pour les trimestres inutilement rachetés... La CNAV conseille cependant aux personnes concernées d'entrer en relation avec la commission de recours à l'amiable.

Le coût d'un trimestre pouvant atteindre 5 200 euros pour une personne de 50 ans dont les revenus dépassent 34 600 euros, la note risque d'être salée pour de nombreux salariés.

''Source : Les Echos, 30 juin 2010''

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité