Lundi 30 août, l'Elysée a fait un premier point sur la diète imposée aux membres du Gouvernement par Nicolas Sarkozy le 28 juin dernier. Où en est-on ? Réponses.

Réduction du train de vie de l'Etat : on en est où ?

Le 28 juin dernier, Nicolas Sarkozy adressait une lettre au Premier ministre, dans laquelle il demandait que le train de vie de l'Etat soit "rigoureusement réduit". A défaut, il prévoyait des sanctions pour les contrevenants. Le Président souhaitait un "effort d'exemplarité" de la part de son Gouvernement, à une période où tous les Français doivent se serrer la ceinture.

Nicolas Sarkozy, François Fillon et le ministre du Budget François Baroin se sont réunis afin d'étudier les premiers résultats communiqués par l'Elysée.

- Restriction d'effectifs dans les cabinets : Le communiqué de l'Elysée précise que "s'agissant du nombre de leurs collaborateurs de cabinet, tous les membres du Gouvernement dépassant les effectifs autorisés (20 collaborateurs pour un ministre, 4 pour un secrétaire d'Etat) ont adressé avant le 31 juillet un échéancier leur permettant de respecter ces plafonds".Ces sureffectifs ont déjà été réduits d'un tiers mais, selon l'Elysée, tous les cabinets atteindront l'effectif prescrit d'ici la fin octobre 2010. Par ailleurs, le budget de rémunération et de déplacement des cabinets aurait été réduit de 10%.

- Dépenses liées à la vie privée : Dans le communiqué, l'Elysée tient à signaler que "la prise en charge des frais liés à la vie privée des membres du Gouvernement sur leurs deniers personnels est désormais strictement appliquée". Il y aurait donc eu "suppression des locations en parc privé" et les déplacements seraient "strictement encadrés".

- Restriction du parc automobile : D'ici 2013, l'Etat devrait se débarrasser de 10 000 véhicules. Pour ce faire, "chaque ministre présentera d'ici la fin du mois d'octobre 2010 son plan de gestion de son parc automobile".

- Restriction immobilière : Nicolas Sarkozy avait également annoncé la suppression de 7000 logements de fonction. Les textes réglementaires qui l'organisent seraient en préparation et devraient être publiés avant la fin 2010.Enfin, d'ici la fin de l'année, les préfets devront présenter leur stratégie immobilière pour tous les services de l'Etat présents dans leur département.

Publicité
- Les autres économies : La suppression de la Garden-Party du 14 juillet avait déjà permis d'économiser 750 000 euros et environ 60 000 euros devraient être économisés avec l'arrêt des chasses présidentielles.En outre, dès que l'A330 gouvernemental entrera en service (en novembre), l'Etat devrait revendre ses deux Airbus A319 à l'aviation civile. De cette vente, l'Etat souhaite obtenir 50 à 60 millions d'euros.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité