A l’occasion du début de l’été, Planet.fr revient sur la météo de ce printemps et vous donne les premières prévisions pour les mois de juillet et août. Explications d’un prévisionniste de Météo France.

 C’est déjà l’été ! Si vous habitez la partie nord de la France, peut-être qu’il est difficile de le constater ces jours-ci à cause du retour de la grisaille et de la pluie, mais il est bien là !

“Le mois de juin n’est pas frais”

Nous avons joint Jérôme Lecou, prévisionniste pour Météo France, qui fait le bilan de ce printemps et parle de l’été à venir. Premier constat devant nos remarques concernant ce mois de juin peu estival : “le mois de juin n’est pas frais pour cette période de l’année” déclare notre spécialiste avant de préciser : “les températures ont été exceptionnelles durant les mois d’avril et mai qui étaient au dessus des moyennes de la saison. La moyenne des températures en juin est de 21-22 degrés, ce sont donc des températures de saison.”

Il rappelle également que les températures sont assez douces dans le sud-ouest où elles avoisinent les 30 degrés, et sont donc plus élevées par rapport aux moyennes de la saison. “La grosse différence en juin est qu’il y a eu des précipitations. Après la sécheresse de ce dernier trimestre, c’est le retour de la pluie, mais pas de la fraîcheur”.  

 Des températures chaudes pour cet été  

Publicité
Et cet été ? Quel temps fera-t-il en juillet et août ?  “Une anomalie chaude va se produire” prédit Jérôme Lecou. Cette “anomalie chaude” comme l’appellent les prévisionnistes, peut se traduire par une moyenne des températures élevées pendant l’été, ou un épisode de “10 jours à plus de 30° degrés suivis d’une descente des températures à 25°C”, ou même, une canicule.  Il est encore trop tôt pour faire des prévisions précises ou pour prédire la distribution des températures. “On ne peut encore savoir quelles régions seront touchées. L’épisode de chaleur aura lieu dans l’Europe de l’Ouest mais on ne peut pas encore en connaître la répartition”, explique notre expert.

De même pour la pluie, Météo France est encore dans l’incertitude mais il n’y aurait “pas de scénario d'anomalie, de précipitations en excès sur une période”. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité