Chaque année, le Prix de l'humour politique récompense l'auteur de la phrase la plus drôle de l'année, prononcée volontairement ou pas... Le jury a d'ores-et-déjà sélectionné 5 phrases. Ségolène Royal, Thierry Mariani, Chantal Jouanno... Lequel vous fera le plus rire ?

Comme tous les ans, le jury du Prix de l'humour, composé de journalistes et d'humoristes, sélectionne les phrases les plus drôles des politiques. Il vient de dévoiler sa sélection de phrases, collectées depuis le 1er juillet dernier.

Pour cette première cuvée, le jury a sélectionné :- Thierry Mariani, ministre des Transports : "C'est plus facile de pacifier la Lybie que l'UMP".- Chantal Jouanno, sénatrice UMP : "La droite à Paris, c'est la guerre des boutons avec des bazookas".- Christian Jacob, député et président du groupe UMP à l'Assemblée nationale : "Le socialisme, c'est vraiment une île au milieu des terres".- Jean-Christophe Lagarde, président du Nouveau centre, à propos des faibles chances d'Hervé Morin aux présidentielles : "0% pour un fromage, c'est bon pour la santé, mais pas pour un sondage présidentiel".- Ségolène Royal, présidente de région PS, à la veille de la primaire socialiste à laquelle elle s'était présentée : "Ce n'est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage".

Par ailleur, le jury a salué une performance du parrain du prix, André Santini, député-maire d'Issy-les-Moulineaux : "Hervé Morin est un peu court, il va sauter du pont de Normandie, mais je ne sais pas si l'élastique est bien fixé".

Les prochaines sélections des petites phrases drôles des politiques devraient avoir lieu en mars et en juin 2012.

Publicité
L'année dernière, Laurent Fabius avait remporté le prix avec sa phrase : "Mitterrand est aujourd'hui adulé, mais il a été l'homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d'espoir pour beaucoup d'entre nous".

© MaxPPP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité