Alors que les récentes déclarations de Christine Lagarde conseillant aux Grecs de payer leurs impôts font polémique, une information sur le régime fiscal dont bénéficie la patronne du FMI remet de l'huile sur le feu. Les détails. 

Christine Lagarde a suscité de vives réactions suite à ses déclarations publiées vendredi 25 mai dans le journal The Guardian. Dans cette interview, elle aborde le sujet de la dette grecque et parle de "ces gens qui essaient tout le temps d'échapper aux taxes". La patronne du FMI a également déclaré que "les Grecs devraient commencer par s'entraider collectivement […] en payant tous leurs impôts". 

Ces propos ont provoqué un tollé, notamment sur Twitter et Facebook, où certains en ont profité pour rappeler le fait que la patronne du FMI ne paie pas d'impôts non plus ! 

En tant que fonctionnaire international, Christine Lagarde bénéficie d'un régime fiscal spécifique et ne paie donc pas d'impôt sur le revenu. 

Rappelons qu'en tant que directrice du Fonds Monétaire International, son salaire est d'environ 373.000 euros, auxquels s'ajoute une prime de 67.000 euros. Net d'impôts. 

Des informations qui ne manquent pas d'alimenter la polémique. 

 

Crédit photo : ©FMI  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

57 commentaires

Il me semble que Madame

Portrait de snoteur

Il me semble que Madame Lagarde n'a aucune raison d'exprimer ses sentiments personnels.

Elle représente le FMI, parle en son nom, et exprime sa stratégie d'intervention en accord avec son éthique.

Votez pour ce commentaire: 

A passez a la guillotine

Portrait de didi51

A passez a la guillotine comme les autres ont leurs prend le fric et ont coupe les tëtres sans autres forme de procé les riches qui veulent partirs ok mais alors plus de papiers Francais et tous ce qu'ils ont encaisser chez moi la France ont leurs reprend et bonne chance a c'est con cupides!

Votez pour ce commentaire: 

@ giellesse, Je crains que ce

Portrait de pocasse

@ giellesse,

 

Je crains que ce soit ce genre de discours inutilement partisan qui entretienne la Grèce dans ses difficultés.

Car ce n'est pas l'absence d'impôt de Madame Lagarde qui plombe la Grèce mais l'insuffisance du paiement de l'impôt de ses ressortissants les plus privilégiés.

 

Le statut des fonctionnaires internationaux appartenant à des organisations internationales n'a rien à voir avec les difficultés de la Grèce.

 

L'actualité m'incite à penser à l'Irlande qui a aussi accepté des aides ... en faisant des efforts nécessaires  ... et qui vient de voter "oui" au référendum sur le pacte budgétaire européen.

 

 

 

 

PS :

L'exonération d'impôt des fonctionnaires internationaux est le moyen d'assurer leur indépendance vis à vis des états incapables de les imposer.

Ils ne peuvent donc subir leur pression en n'ayant aucun compte à leur rendre.

 

Votez pour ce commentaire: 

pocasse a dit

Portrait de stvi

 stvi

pocasse a dit :..................................................................L'exonération d'impôt des fonctionnaires internationaux est le moyen d'assurer leur indépendance vis à vis des états incapables de les imposer.

Ils ne peuvent donc subir leur pression en n'ayant aucun compte à leur rendre.

 

 

Il y a assez d'organismes internationaux qui utilisent l'argent des nationaux pour que l'inverse soit normal ......
Ce qui ne l'est pas ,c'est qu'on puisse décider qu'il existe plusieurs types de contribuables ,par exemple ,ceux qui paient pour ceux qui en sont exemptés....Comme en Grèce ,mais c'est certainement pour que ces derniers n'aient aucun compte à rendre ...

une deuxième raison de payer des impôts pour les fonctionnaires internationaux ,c'est la différence de traitement entre les privés qui travaillent par contrats de quelques mois ,dans des conditions précaires ,dans des zones défavorisées , qui ne bénéficient pas des infrastructures (écoles ,alliance française...)qui sont subventionnées à un niveau tel que les élèves d'un lycée Français sont pratiquement assurés d'obtenir un bac avec mention ....

Votez pour ce commentaire: 

stvi a dit : pocasse a dit

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

stvi a dit :

pocasse a dit :..................................................................L'exonération d'impôt des fonctionnaires internationaux est le moyen d'assurer leur indépendance vis à vis des états incapables de les imposer.

 

Ils ne peuvent donc subir leur pression en n'ayant aucun compte à leur rendre.

 

 

Il y a assez d'organismes internationaux qui utilisent l'argent des nationaux pour que l'inverse soit normal ...... Ce qui ne l'est pas ,c'est qu'on puisse décider qu'il existe plusieurs types de contribuables ,par exemple ,ceux qui paient pour ceux qui en sont exemptés....Comme en Grèce ,mais c'est certainement pour que ces derniers n'aient aucun compte à rendre ... une deuxième raison de payer des impôts pour les fonctionnaires internationaux ,c'est la différence de traitement entre les privés qui travaillent par contrats de quelques mois ,dans des conditions précaires ,dans des zones défavorisées , qui ne bénéficient pas des infrastructures (écoles ,alliance française...)qui sont subventionnées à un niveau tel que les élèves d'un lycée Français sont pratiquement assurés d'obtenir un bac avec mention ....

Tout à fait d'accord stvi.

@ Pocasse : mon intervention n'était pas faite dans un esprit partisan (contre le parti auquel appartient Mme Lagarde), mais posait un problème d'éthique, d'honnêteté individuelle : si Mme Lagarde est touchée par la misère humaine en Afrique, en Europe ou ailleurs, son salaire la tient quand même à distance de ces tristes réalités...

Votez pour ce commentaire: 

oui mais ,mmamie, DSK n'avait

Portrait de stvi

 stvi

 oui mais ,mmamie, DSK n'avait peut être pas reproché à un peuple de ne pas payer  ses impôts ...et c'est bien ce qu'on reproche à C. Lagarde 

Votez pour ce commentaire: 

DSK bénéficiait du même

Portrait de minimamie

 minimamie

DSK bénéficiait du même régime me semble-t-il et cela n'a choqué personne alors. Ce n'est pas celui qui prend qui a tort, mais celui qui donne. Si le régime fiscal du directeur du FMI doit évoluer, que ce soit pour de bonnes raisons et pas pour sa sensibilité politique 

Votez pour ce commentaire: 

minimamie a dit : DSK

Portrait de cahetel

Cahetel

minimamie a dit :

DSK bénéficiait du même régime me semble-t-il et cela n'a choqué personne alors. Ce n'est pas celui qui prend qui a tort, mais celui qui donne. Si le régime fiscal du directeur du FMI doit évoluer, que ce soit pour de bonnes raisons et pas pour sa sensibilité politique 

Et les directeurs qui ont précédé DSK en bénéficiaient aussi....

Votez pour ce commentaire: 

cs une honte on demande a

Portrait de philphi

 cs une honte on demande a ceux qui non que le smic voir moins ou juste une peut plus de faire des ecomonie  ; c est  elle qui à gros salaire avec tout avantages faut arrétés de prendre les gens pour des moins que rien car il faut que pas oublier que quand le pleuple vas se mettre en guérre tous ces riche seront pendu car marre de voir tand de différence .ces pas nous qui avons plusieur villa , super bateaux , et encore plien de chose il ne merrite pas autant de gagner que celui qui et dans le btp avec cesc contriente de temps ces charge lourd ,voir juste la femme de menages ou l ouvrier en usine qui ne gagnerons jamais cette somme dans leurs vies

 

Votez pour ce commentaire: 

Ce n'est pas trop le sujet,

Portrait de Bichette2

 Ce n'est pas trop le sujet, mais j'ai lu un article dans un magazine qui m'a amusée.

Il s'agit de la diminution du salaire du Président de la République .

"Les socialistes ont reproché à NS d'avoir augmenté son salaire de 172%.L'une des décisions toute symbolique du nouveau Président est de réduire son salaire et celui de tous les ministres de 30%.Il y a là, il me semble, une division de la multiplication qui n'est pas une soustraction mais une addition.

"Je m'explique: logiquement François Hollande aurait dû remettre son salaire au même niveau que celui qu'il etait avant l'augmentation décidée par NS.C'est à dire réduire de 63% et ensuite le diminuer de 30%.Voilà qui serait logique car en effectuant l'opération telle qu'il l'a faite, c'est à dire réduire de 30% le salaire Présidentiel, il s'est tout de même attribué une augmentation de plus de 90%."

 

Je ne me suis pas amusée à faire le calcul car je suis nulle en maths.

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité