Dans un article publié samedi dernier, le site internet de Mediapart met en lumière le coût de la sécurité rapprochée qui suit Pierre Sarkozy lors de ses déplacements. Selon le site, environ 167 000 euros par an seraient à la charge de l'Etat, et donc du contribuable. Les détails avec Planet.fr.

Au début du mois, le Canard enchaîné révélait que Pierre Sarkozy avait profité d'un Falcon 50 de la République pour son rapatriement d'Ukraine, pour une somme de 39 200 euros, dont une bonne partie aux frais de l'Etat.

Samedi dernier, c'est le site internet Mediapart qui a dénoncé, entre autre, le coût de la sécurité rapprochée du fils aîné du président de la République. En effet, alors que Pierre Sarkozy, DJ de profession, doit se rendre au Brésil du 20 au 26 février pour des concerts, l'ambassade de France aurait adressé quelques doléances au ministère brésilien des relations extérieures.

"Pierre Sarkozy voyagera avec sa bande"Ainsi, le site a pu se procuré la lettre dans laquelle l'ambassade "sollicite l'ouverture du salon d'honneur" à l'arrivée de Pierre Sarkozy dans chacun des trois aéroports qu'il doit fréquenter, à Sao Paulo, Rio et Florianopolis.

Mediapart précise aussi que "les services français signalent au passage que Pierre Sarkozy voyagera avec sa bande : un ami photographe et Fama Niang, sa 'manageuse' et ancienne directrice artistique dans la société de production de Carla Bruni"...

"Autorisation d'introduction et de port d'armes à feu"Par ailleurs, d'un point de vue sécurité, l'ambassade française demande au Brésil de participer à la protection du fils du président avec "le concours de la police fédérale" brésilienne.

Mais la lettre de l'ambassade est surtout édifiante concernant les moyens de sécurité mis à la disposition de Pierre Sarkozy par l'Etat français. Elle demande ainsi "une autorisation d'introduction et de port d'armes à feu sur le territoire en faveur de deux officiers" du GSPR (Groupement de sécurité du président de la République), "qui escortent le fils du chef de l'Etat dans ses déplacements aux quatre coins du monde".

167 000 euros "rien qu'en rémunérations"Jean Launey, député PS, avait révélé dans un rapport concernant les dépenses de l'Elysée que le salaire annuel d'un policier de ce groupement s'élevait à 83 645 euros. Mediapart conclut donc que pour deux officiers, il faut compter environ 167 000 euros "rien qu'en rémunérations" de la sécurité rapprochée de Pierre Sarkozy. "Restent les frais de bouche, le matériel, le transport, etc..."

Et des voyages, Pierre Sarkozy en effectuent très régulièrement pour ses concerts. Ces derniers mois, il s'est ainsi rendu en Ukraine, en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Russie...

Publicité
"Pierre Sarkozy a sa propre indépendance financière"De son côté, René Dosière, le député PS enquêteur de l'Assemblée nationale, interrogé par Mediapart, estime qu'il est "évidemment nécessaire de protéger certains membres de la famille du chef de l'Etat", mais dans ce cas précis, Pierre Sarkozy "a sa propre indépendance financière". Le député se demande alors : "L'Etat doit-il protéger Pierre [...] quand il parcourt le monde pour ses activités professionnelles ?"

© MaxPPP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :