La nouvelle loi fourre-tout sur la sécurité, appelée Loppsi 2 (loi d'orientation et de programmation sur la performance de la sécurité intérieure), a été définitivement votée mardi 7 février par le Parlement. Vidéosurveillance, permis de conduire, citoyens policiers, cybercriminalité... Que va-t-elle concrètement changer ?

 1. Des citoyens policiers

Nous vous dévoilions cette possibilité il y a quelques semaines, et c'est aujourd'hui chose faite : demain, n'importe quel Français volontaire, âgé de 18 à 65 ans et disposant d'un casier judiciaire vierge, pourra devenir policier réserviste.

 

Cette réserve civile, créé en 2003, était auparavant réservée aux retraités de la police nationale âgés de moins de 65 ans. Aujourd'hui, on cherche plutôt à recruter des étudiants, formés sur le tas et autorisés à porter une arme, qui devront pouvoir se libérer jusqu'à 90 jours par an.

 

Publicité
Cette disposition de la loi devrait permettre de compenser la baisse du personnel de la police, en permettant aux réservistes de dresser des procès verbaux, en lieu et place des policiers de métier. Cependant, ces réservistes ne devraient pas pouvoir être envoyés sur des affaires de maintien de l'ordre.

 

© MaxPPP

Publicité