La bataille des deux Fronts n'en finit plus dans le Nord-Pas-de-Calais. Invités tous les deux pour un débat sur France3 Nord-Pas-de-Calais, les deux candidats qui se feront face lors de élections législatives se sont écharpés au sujet du faux tracts, diffusé par le FN.

Samedi midi, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se sont retrouvés sur le plateau de France3 Nord-Pas-de-Calais pour un débat en vue des élections législatives prochaines. Les deux candidats se sont accrochés au sujet du faux tract, diffusé la semaine dernière par le Front national.

Le tract, imprimé sur fond vert, à la couleur de l'Islam, reproduisait une photo de Jean-Luc Mélenchon et une phrase prononcée lors du discours du candidat du Front de gauche à Marseille, le 14 avril dernier : "Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb".

"Immigrationniste fou" et "pleurnicheries de chochotte"Marine Le Pen a profité d'être sur le plateau pour accuser Jean-Luc Mélenchon d'être un "immigrationniste fou", et reprocher à son adversaire sa réaction en portant plainte en précisant qu'elle trouvait ça "qund même assez pathétique" toutes ces "pleurnicheries de chochotte". "N'ayez pas honte de vos positions, M. Mélenchon, vous avez envie d'ouvrir la circonscription aux Roms, [...] aux clandestins".

Ouvrir la circonscription aux martiens"Aux martiens, madame" a répondu le chef de file du Front de gauche avec humour. "Vous avez sorti un petit tract et vous vous êtes fait serrer, vous et vos gorilles qui les diffusez. Oui, oui, nous vous avons attrapés !". Ce à quoi Marine Le Pen a rétorqué que "si j'avais voulu faire ça en secret, je n'aurais pas envoyé mes 100 militants en plein jour".

Publicité
Jean-Luc Mélenchon a finalement conclu sur l'affaire en déclarant : "Vous êtes stupides, toute cette équipe [...] Nous ne pouvons plus avoir d'élection honnête si chacun d'entre nous se met à éditer des tracts avec le portrait de l'autre." [...] "Je ne suis pas un immigrationniste fou, c'est vous qui commencez à dérailler dans cette affaire".

Un extrait du débat :

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :