Alors que les nouveaux compteurs intelligents Linky sont déjà très critiqués, l'Etat décide de passer en force avec un décret public, visant à raccourcir l'expérimentation et à généraliser ces compteurs à tous les logements neufs. Explications.

Nouveau compteur electrique : le gouvernement passe en force

Le 2 septembre, le gouvernement a publié en catimini un décret rendant obligatoires les nouveaux compteurs électriques "linky" dans les logements neufs. Pourtant, leur installation fait polémique.

Ces nouveaux types de compteurs prévus pour 2012 posent de nombreux problèmes. Selon l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, "l 'expérimentation rencontre de nombreux retards et des difficultés techniques."

Toujours selon l'association qui dénonce " un passage en force du gouvernement", il est trop tôt pour mettre en œuvre leur installation.

Publicité
L'association des consommateurs aurait demandé au ministre de l'Energie Jean Louis Borloo de prolonger l'expérimentation de ces nouveaux compteurs jusqu'au 31 mai 2011 et non au 31 décembre 2010 comme il était convenu. "Le planning de pose dérape, les compteurs disjonctent un peu trop facilement et la transmission de données ne se fait pas" constate Que Choisir.

Et les problèmes techniques ne sont pas les seuls que soulignent l'association.

Non seulement le coût du compteur est très élevé, 120 à 240 euros par compteur, mais ce coût est à la seule charge du consommateur.

Les avantages de cette nouvelle installation électrique seraient surtout pour le distributeur ERDF (Electricité Réseau Distribution France) et pour les fournisseurs.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :