Le Chef de l'Etat a décidé d'annuler la traditionnelle Garden Party du 14 juillet. La raison ? Ne pas heurter les Français en cette période difficile économiquement.

Comme l'annonçait le quotidien ''Le Parisien'' dès mercredi matin, le président de la République Nicolas Sarkozy a décidé d'annuler purement et simplement la traditionnelle Garden Party du 14 juillet, dans les jardins du Palais de l'Elysée. Une annonce officielle sera faite dès la semaine prochaine.

Alors que tous les Français sont amenés à se serrer la ceinture, Nicolas Sarkozy ne souhaiterait pas heurter l'opinion publique. En effet, cette "petite" fête à laquelle participent les membres du gouvernement et les invités du président, revient cher aux contribuables. L'année dernière, 732 826 euros avaient été dépensés pour 7 500 invités, selon le député PS René Dosière, représentant près de 100 euros par personne.

Mais, plus qu'une annulation ponctuelle, Nicolas Sarkozy souhaiterait une annulation définitive de cette fête traditionnelle créée il y a 32 ans, en 1978, par le président de l'époque Valéry Giscard-d'Estaing.

Publicité
Cette suppression montre donc la volonté du Chef de l'Etat de marquer les esprits par ses économies. En effet, récemment, il avait déjà annoncé la suppression du concert offert aux Français le 14 juillet au pied de la Tour Eiffel, pour un montant de 3 110 000 euros. En tout, pour la seule journée du 14 juillet, ce sont donc près de 4 millions d'euros qui ne seront pas dépensés cette année.

> L'annulation de la Garden Party du 14 juillet, vous en pensez quoi ?

Nicolas Sarkozy annule la Garden Party

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité