La ministre de l'apprentissage a suscité l'engouement des commentateurs mercredi matin suite à ses propos peu amènes sur Eva Joly.

Pas un jour, ou presque, sans qu'on entende parler de la dernière bourde de la ministre de L'apprentissage. Mercredi matin c'est dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France que Nadine Morano sévissait. Interrogée sur la série télé de politique-fiction "Les hommes de l'ombre", la ministre UMP s'est ensuite laissée aller à quelques commentaires sur Eva Joly : " le problème d’image d’Eva Joly ne vient pas que de son accent, c’est aussi physique." 

Dans la matinée, l'intéressée répondait à ces propos sur BFM TV : " Ce que dit Nadine Morano, honnêtement, ça m'est complètement égal."

 

 

"Je n'ai rien contre Eva Joly"

Jointe en fin de matinée par Le Parisien.fr, suite à la polémique engrangée par ses propos, Nadine Morano s'explique  : " Je n'ai rien contre Eva Joly que je respecte en tant qu'adversaire politique. Je n'ai pas du tout attaqué sa personne. Quand je parle de son physique, je veux dire l'aspect physique, sa façon de se présenter face aux photographes, aux caméras. En tant que femme on est scrutée du matin au soir. Davantage que les hommes sans doute. Il faut faire attention à ses chaussures, à son brushing, à l'image qu'on renvoie. A l'aspect vestimentaire. On sent qu'il n'y a pas de communicant derrière elle, c'est tout ce que j'ai dit. "…

 

 

Maintenant ça suffit !

Publicité
Sur son blog officiel, Nadine Morano s'est directement adressée à la presse dans la matinée :" Maintenant ça suffit ! Je dis aux journalistes qui déforment nos propos et cherchent la polémique, que ce sport national devient insupportable pour les responsables politiques comme pour nos concitoyens.

Cette déformation de paroles que je n’ai jamais validées est indigne. "

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité